Voir les contributions - Laurent;

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Laurent

Pages: [1] 2 3
1
Questions sur le régime des intermittents du spectacle / Réadmission
« le: 26 janvier, 2009, 14:38:52 pm »
Bonjour à tous, mes droits s'achève mi avril 2009 et j'ai déjà mes 507h depuis mon premier jour d'admission (10 mai 2008).
Quand dois je aller aux assedic afin de renouveller mes droits ?

à l'ouverture de ces nouveaux droits vont ils ouvrir mes droits depuis la date où j'ai eu mes 507h (en janvier)? si oui...est ce que les heures de travail effectuées entre mi janvier et mi avril sont pris en compte  pour les nouveaux droits ?

merci

2
Désolé mais ça reste toujours occupé toute la journée ! le numéro ne semble pas bon... >:(

3
01 44 83 45 00 ;)

le numéro sonne constamment occupé depuis plusieurs jours...

4
Bonjour, impossible de joindre la caisse des spectacles par téléphone ! ils ont changé de numéro ??? merci

5
Comment devenir intermittent du spectacle ??? 1. laisse toi pousser les cheveux 2. fumes le tarpé 3. votes à gauche 4. vies en colocation avec qques chevelus grateux de guitares 5. manges bio 6. penses écologie et environnement durable 7. Roules en R4 si vous en trouvez encore 8. écoutes Neil Young et les bons vieux albums deBob Dylan...  ;D

je rigole...bon courage !

6
La suite se lit en trois lettres... R M I  >:(

7
Si vous signez un CDD de 6 mois vous passez au régime général; pour d'éventuelle ouverture de droit assedic seules compteront les heures en régime général

8
Oui en principe ils feront la différence

9
Revue de presse / Un article intéressant !!!
« le: 27 décembre, 2007, 17:42:49 pm »
http://emploi.france5.fr/emploi/droit-travail/contrat-travail/17317449-fr.php

" Si un intermittent ne peut prétendre à l'ouverture de droits au titre de l'Assedic du spectacle ou du Fonds de Professionnalisation et de solidarité, mais s'il justifie :
- avoir accompli 910 heures de travail dans une ou plusieurs entreprises relevant de l'Assedic,
- ou avoir appartenu pendant 182 jours à de telles entreprises, ceci pendant les 22 mois précédant la dernière fin du contrat de travail.

Il lui est ouvert une période d'indemnisation de 213 jours, pendant laquelle il reçoit l'allocation journalière minimum (25,51 euros au 1/07/2006)."
 
 
 

10
l'AFD a été créé pour ceux qui sont exclus de l'ASS (allocation spécifique de solidarité) et pour ceux qui n'ont pas les 507h en 10 mois (technicien)

11
Etre intermittent n'est pas un "statut" !!! il faut faire 507h en 10 mois ! apres cela faites un tour aux assedics...bon noel !

12
Questions sur le régime des intermittents du spectacle / Re : AFT 2008
« le: 19 décembre, 2007, 18:02:54 pm »
l'AFD (allocation de fond dérisoire) prend le relais en janvier 2008 !!!

13
Bonjour à tous, n'ayant pas réussit à faire mes 507 heures en 10 mois en période d'indemnisation AFT (ancien protocole avant avril 2007), je n'ai plus aucune allocation des assedics...j'étais en fin de droit d'AFT. Depuis je travaille toujours mais en attendant de remplir de nouveaux les conditions (507h en 10 mois) aurais je droit à l'AFD ? en janvier 2008 ??? Merci.

14
Les retombées ???? plus de monde dans la looooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooongue attente aux guichets.

15
Plus d'infos ici:
http://www.senat.fr/presse/cp20061209a.html

"En séance publique, le vendredi 8 décembre, le Sénat a adopté, sur proposition de M. Jacques Valade (UMP - Gironde), président de la commission des affaires culturelles, un amendement tendant à donner une existence légale pérenne au dispositif proposé par le Gouvernement pour que la solidarité nationale s'exerce en faveur des artistes et techniciens.

Ainsi, l'allocation de fin de droits (AFD) et l'allocation de professionnalisation et de solidarité (APS) pourront être versées à leurs bénéficiaires à partir de janvier 2007. Ces aides viennent en complément et en articulation avec leur régime d'assurance chômage qui, lui, relève de la solidarité interprofessionnelle et dont le protocole devrait être prochainement signé par les partenaires sociaux.

Rappelons que cette allocation de fin de droits est destinée aux artistes et techniciens qui, arrivant au terme de leurs droits à indemnisation chômage, ne peuvent pas bénéficier de l'allocation spécifique de solidarité (ASS), dans la mesure où leurs pratiques d'emploi ne leur permettent pas d'en remplir les conditions. En effet, pour avoir droit à l'ASS, un salarié doit justifier avoir travaillé de façon continue pendant au moins 5 ans au cours des 10 dernières années. "

Pages: [1] 2 3