Voir les contributions - Giampi;

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Giampi

Pages: [1] 2 3 ... 44
1
 Une bonne nouvelle pour le secteur nuptial : les mariages vont pouvoir reprendre à partir du 19 mai !
voilà ce qui est décidé plus précisément:

Au cours des derniers mois, en plus des actions entreprises par les différents acteurs du secteur, Mariages.net a lancé une pétition sur Change.org pour demander un calendrier de reprise des mariages.

Le gouvernement a répondu, ce jeudi 6 mai 2021, aux nombreuses demandes de Mariages.net et des associations du secteur nuptial, dont l’UPSE, l’Assocem et La Demeure Historique, en communiquant un calendrier détaillé pour la reprise des célébrations de mariages.

Dans une lettre adressée par le Chef de Cabinet du Président de la République aux couples et aux professionnels, l'exécutif confirme la reprise des célébrations de mariages à partir du 19 mai. Dans ce document, l'exécutif confirme certains détails déjà avancés vendredi dernier par Mariages.net et l’UPSE.



Suite à des concertations avec les professionnels du secteur, un plan en trois étapes avec des mesures sanitaires précises à été élaboré par le gouvernement, afin de permettre une reprise des mariages dans des conditions favorables et le plus rapidement possible. Selon les informations publiées, voici les trois phases prévues :

À partir du 19 mai : les lieux de réception pourront rouvrir à 35% de la capacité d’accueil, les repas à l’intérieur demeureront cependant toujours interdits.
À partir du 9 juin : la capacité d’accueil passe à 65% en extérieur et 50% en intérieur, les repas seront autorisés en intérieur.
À partir du 30 juin : fin des limitations.
Des discussions sont encore en cours, notamment en ce qui concerne le couvre-feu. Ces dernières mesures seront officiellement annoncées par le Premier ministre dans les prochains jours. 




[urlhttps://www.mariages.net/vendor/campus/article/les-celebrations-de-mariages-reprennent--c9532][/url]

2
Couvre feu à 21H du 19 mai au 9 juin et pas de soirée dansante, donc un concert est possible mais dans la limite du couvre feu. Si tu as une source pour tes infos, n'hésite pas à partager.

3
Quel genre de prestation et quelle heure?
Le bal en intérieur est toujours interdit dans les salles des fêtes jusqu'à une date non connue, qui correspondra certainement à l'ouverture des discothèques.
Au 30 juin 2021 les bals en extérieur seront autorisés (jauge -1000 personnes) en respectant un protocole, avec pass sanitaire au delà de 1000 personnes.
L'animation musicale des terrasses des restaurants est autorisée public assis, en respectant l'heure du couvre feu et les gestes barrières. (Le vin d'honneur de mariage pourrait correspondre à ça...)

Source FNCOF https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t1.6435-9/181690529_1596670470537934_253511184425501832_n.jpg?_nc_cat=110&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=QZiwvAPw87UAX_DOC4n&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=a41138586606e6b47c5ba5c034eaa416&oe=60B7C735



Voici un tableau sur les différentes possibilités pour les musiciens:
https://oxi90.com/FKOFQOH21/liste%20des%20possibilit%C3%A9s%20nouveau%20tableau.pdf?fbclid=IwAR0LY2qFnoO-YgBxpqKQTT8YC-yKt3KNRL9K_IMw3KJF-f9gTfNoWTCNQOg

En attente de précisions sur les mariages, pour l'instant les cérémonies sont autorisées mais pas les festivités...
https://www.mariages.net/articles/actu-covid-19-les-infos-de-derniere-minute-concernant-les-mariages--c8764

4
Bonjour;
je me trouve dans cette situation à 62 ans aussi et je confirme que si tu en fais la demande et que tu remplis les conditions , ton ARE sera maintenue au même taux que tes dernières indemnités, sans avoir à justifier des 507 h de travail, cela jusqu'à tes 67 ans maximum. Dès que tu atteindras le nombre de trimestres requis pour prendre ta retraite à taux plein, tes allocations cesseront, tu devras faire ta demande 6 mois à l'avance pour liquider ta retraite.

5
Bonjour;
Pour être intermittent du spectacle (annexe 8 ou 10) et bénéficier de l'ARE (allocation chômage), il faut obligatoirement être demandeur d'emploi et remplir les conditions d'accès (507h dans une période de 365 jours).
Tu peux tout de même être salarié dans le spectacle sans bénéficier du régime des intermittents avec des CDD pour chaque représentation tout en continuant ton activité en CDI. Pour cela tu doit obligatoirement être déclaré via GUSO par les employeurs occasionnels ou via une production avec les licences spectacle obligatoires.

6
Si je comprends, bien, sauf erreur de ma part, si l'employeur ne respect pas la législation, c'est le salarié qui trinque?
Article L5422-7
Les travailleurs privés d'emploi bénéficient de l'allocation d'assurance, indépendamment du respect par l'employeur des obligations qui pèsent sur lui en application de la section 3, des dispositions réglementaires et des stipulations conventionnelles prises pour son exécution.

Ce n'est pas aux salariés de vérifier combien de représentations ont été déclarées par un employeur occasionnel, nous n'avons pas accès à cette information. Annexe 8 ou 10 cela ne change rien.
Cette publication est vraiment bizarre
https://pole-emploi-services.org/guso/emailings/newsletter_guso/guso_info11.html
Licence d'entrepreneur de spectacles vivants :

Mise en oeuvre du contrôle automatisé du champ d'application à compter du 12 octobre 2020


Si vous organisez plus de 6 représentations par an :

➤ vous devez détenir une licence d’entrepreneur de spectacles vivants ou un récépissé de déclaration, valide, valant licence d’entrepreneur de spectacles vivants (les démarches se font en ligne sur le portail : mesdemarches.culture.gouv.fr)
➤ au regard de l’assurance chômage, si cette condition n’est pas remplie, les prestations des techniciens du spectacle ne seront pas prises en compte par le Guso et ne pourront pas relever du régime spécifique de l’intermittence du spectacle (1)
(1) Annexe VIII au règlement général annexé au décret n° 2019-797 du 26 juillet 2019


Si vous organisez des représentations, dans la limite de 6 par an :

➤ il n’est pas nécessaire de détenir une licence d’entrepreneur de spectacles vivants ou un récépissé de déclaration, valide, valant licence d’entrepreneur de spectacles vivants

Attention, le Guso est réservé aux entrepreneurs de spectacles vivants qui, en vue de la représentation en public d'une œuvre de l'esprit, s'assurent de la présence physique d'au moins un artiste du spectacle percevant une rémunération.
Les prestations de techniciens du spectacle sans présence d’artistes rémunérés ne peuvent relever du Guso et dans ce contexte, il convient de régulariser vos obligations auprès de l’URSSAF territorialement compétente.

7
Je verrais la chose plus globalement en privilégiant les employeurs fournissant le plus de salaire dans l'année. En effet, si tu travailles beaucoup le total des salaires est plus important que ton taux et indemnités journalières.

8
Les organisateurs de spectacles occasionnels représentent 100% de mes employeurs, je signe volontiers cette pétition en sachant que ce secteur ne verra pas la couleur de l'aide du ministère de la culture pour relancer la culture.
A propos, pour relancer l'embauche via GUSO durant cette crise sanitaire, une réduction des cotisations sociales serait la bienvenue (à l'image des GIP café culture mais pour tous les organisateurs occasionnels) qu'en pensez vous?
https://gipcafescultures.fr/aide

9
Présentez-vous / Re : Cherche contrats
« le: 28 août, 2020, 10:36:21 am »
Déjà, bonjour;
Tu cherches des contrats? je pense qu'on en est tous là... ce forum est fréquenté en majorité par des artistes et techniciens du spectacle demandeurs d'emploi. Le but est d'échanger, de s'entraider face aux difficultés rencontrées par les intermittents du spectacle. Il arrive que des employeurs viennent chercher des infos ici, mais c'est rare.

10
Vos droits / Re : Mais ou va -t-on ? Annonce scandaleuse !!
« le: 27 août, 2020, 15:03:40 pm »
ça parait hallucinant maintenant mais qui sait si dans le futur... avec le confinement on a utilisé beaucoup plus les vidéos conférences par exemple, pourquoi ne pas imaginer une prestation rémunérée à domicile en live (Zoom facebook live ou autre) ou bien des hologrammes. On aurait des clones virtuels (ou pas) qui installeraient le matos à notre place, un secrétaire virtuel pour la paperasse, une promo automatique...je délire un peu, il faut m'excuser car mon département viens de passer en zone rouge ce matin, j'ai une presta ce soir et à l'instar des décisions prises durant cette crise sanitaire, j'imagine plein de choses incohérentes...

11
Bonjour;
Teddy a raison... ::) je ne sais pas dans quel domaine tu exerces mais met toi à la place d'un artiste du spectacle vivant (public debout) bénéficiant d'allocation au minimum, qui habituellement à du mal à travailler 507h, qui ne peut pas travailler depuis le 15 mars 2020 pour une période indéterminée...bref en te lisant, on se dit que tous les intermittents ne sont pas logés à la même enseigne.
Nous savions que certains employeurs profitent du système en employant quotidiennement des "permittents" complices, afin de cumuler allocations et salaires sans pour autant signer des CDI. Merci de ton témoignage, pourrais tu nous en dire plus sur ton activité, ça a l'air d'être un bon plan  ;) 
Sinon, il existe des conventions collectives qui pourraient répondre à ta question. Je pensais (naïvement peut être) que l'on devait déclarer les jours réellement travaillés.

12
c'est ce que j'ai fait, merci. J'avais un doute qui est maintenant dissipé  ;)

13
Merci mais je n'ai pas encore le bulletin de salaire ni d'AEM. Il s'agit d'une D.U.S (déclaration Unique Simplifiée) GUSO (spectacle occasionnel) ou il est mentionné du 31/07 au 01/08, 2 jours de travail, 2 cachets et le salaire pour ces 2 dates.

14
A l'approche de mes 62 ans et dans le but d'actualiser les infos sur les conditions du maintien des allocations (sans justifier des 507 h):
(source: Guide de l'intermittent du spectacle de Pôle Emploi > octobre 2016)

L’EXCEPTION DU MAINTIEN DES
ALLOCATIONS SI VOUS AVEZ 62 ANS
Vous pouvez bénéficier du maintien de vos
allocations au-delà de votre date anniversaire,
et ce jusqu’à la liquidation de votre retraite,
sans pouvoir dépasser 67 ans (pour les
personnes nées à compter du 1er janvier 1955).
Vous devez remplir les conditions suivantes :
→ avoir 62 ans : l’âge est ramené à 61 ans et
2 mois pour les personnes nées en 1953 et
61 ans et 7 mois pour celles nées en 1954,
→ être en cours d’indemnisation d’un droit ARE :
le maintien n’est pas possible en cours de
clause de rattrapage,
→ justifier :
- de 100 trimestres validés par l’assurance
vieillesse au sens des articles L. 351-1 à
L. 351-5 du code de la sécurité sociale,
- soit de 9000 heures de travail exercées au
titre des annexes 8 ou 10. Les jours de
congés payés attestés par la Caisse des
Congés Spectacles sont retenus à raison de
8 heures par jour (annexe 8) ou 12 heures
(annexe 10). Si vous justifiez de
6000 heures au titre des annexes 8 ou 10,
ce seuil de 9 000 heures peut être rempli
en assimilant 365 jours d’affiliation,
consécutifs ou non, au régime d’Assurance
chômage, à 507 heures de travail au titre
des annexes 8 et 10,
- soit de 15 ans au moins d’affiliation au
régime d’assurance chômage, ou de
périodes assimilées à ces emplois définies
par un accord d’application.

15
Bonjour à tous;
Afin d'effectuer ma déclaration mensuelle de situation correctement j'aimerais votre avis.
j'ai travaillé le 31/07/20 (1 cachet) et le 01/08/20 (1 cachet) pour le même employeur particulier.
La DUS GUSO indique bien du 31/07 au 01/08, 2 jours, 2 cachets.
Faut il déclarer avoir travaillé le 31/07, 1 cachet, en divisant par 2 le salaire brut indiqué sur la DUS, pour la DMS de Juillet (et déclarer le 01/08 pour la DMS d'Aout de la même façon)?


Pages: [1] 2 3 ... 44