reprise après un congés maternité;

Auteur Sujet: reprise après un congés maternité  (Lu 4015 fois)

Hors ligne delphine4872

  • Newbie
  • *
  • Messages: 10
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
reprise après un congés maternité
« le: 28 mars, 2008, 20:38:54 pm »
mon congés maternité s'est arrêté au mois de décembre , j'ai donc était à nouveau réinscrite et je suis en train de renouveler mon dossier mais voila qu 'il me trouve un taux trés bas et je ne comprends pas leur calcul, car je pensais que la période du congés matérnité gelé et qu'il ne le prenait pas en compte dans le calcul alors que là j'ai bien l'impression qu'il en fait partie vu mon petit taux, est ce que quelqu'un peu me renseigner sur mon problème.

Hors ligne Amandine

  • Modérateur
  • Newbie
  • ***
  • Messages: 28
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : reprise après un congés maternité
« Réponse #1 le: 10 avril, 2008, 14:50:31 pm »
Je crois que ça tient au fait qu'il plafonnent les heures à 507 heures quand il y a un congé maternité : autrement dit si tu as bien travaillé avant et après ton congé maternité, mais que tu n'as pas dépassé 507 heures (ce qui est difficile en cas de grossesse !), les heures du Congé maternité seront comptées jusqu'à atteindre 507 heures, mais pas plus..... autrement dit : tu as réalisé beaucoup de cachets dans le peu de temps dont tu disposais, ce qui en temps normal t'aurait donné un bon taux, mais comme certainement tu n'as pu travailler comme tu aurais souhaité pendant le temps de ta grossesse, les heures du congé maternité sont venues compenser ce qu'il te manquait (même s'il ne s'agit que de 10 ou 20 heures), mais sans s'ajouter au travail que tu as fait, donc finalement c'est comme si tu n'avais pas été enceinte et que tu avais moins travaillé sur la période où tu pouvais travailler....

Je ne sais pas si je suis très claire car c'est super dur à expliquer, mais je l'ai compris en appliquant les calculs sur mon propre cas, que voici :

Les années précédentes, en n'étant pas enceinte, je travaillais beaucoup donc réunissais beaucoup d'heures en assez peu de temps, même si ce n'était pas de supers cachets, ça me donnait du coup un taux correct, grâce à la quantité de travail (plutôt que la somme des rémunérations)...
Depuis que je suis enceinte j'ai continué à bosser le plus que je pouvais mais, étant comédienne, mon activité a forcément été freinée au bout d'un moment avec le ventre et l'état de santé (bien avant la date de congé maternité évidemment), donc heureusement les heures de congé maternité viennent compenser ce manque d'heures..... mais, du coup, que j'aie beaucoup bossé avant ou non ne change rien, car ils ne prendront en compte au final que 507 heures, qu'ils diviseront par le salaire total que j'ai touché, (sachant que le congé maternité représente à lui tout seul 560 heures, mais aucun salaire bie sûr)... donc je ne peux pas améliorer mon taux par le nombre d'heures effectuées, mais uniquement par le salaire touché !!! (qui a forcément été limité cette année) Et comme le cacul du taux est finalement une proportion entre les deux, a bout du compte, le calcul mathématiques fait que j'y perds et que mon prochain taux va prendre un coup...

Moralité : il eût mieux fallu pour moi n'avoir que deux trois cachets super bien payés (pour améliorer le taux), genre gros cachet de pub, qu'une vingtaine ou trentaine de petits cachets avant et après le congé maternité, car à cause du plafonnement la quantité de travail n'est pas du tout valorisée dans notre cas....seulement le salaire...

Je ne sais pas si ça correspond aussi plus ou moins à ton cas, mais ça pourrait être une explication en tout cas...
J'espère t'avoir aidée à y voir clair...si tu as d'autres questions n'hésite pas...

mais dis-moi comment se fait-il qu'ils réexaminent directement tes droits après le congé maternité ? étais-tu en fin de droit ? n'as-tu pas eu un peu de temps avant le réexamen de tes droits pour reprendre la situation là où elle était avant le congé maternité et retravailler un peu ?...