heures, cachets, combien et comment ?;

Auteur Sujet: heures, cachets, combien et comment ?  (Lu 6869 fois)

Hors ligne Percy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 39
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
heures, cachets, combien et comment ?
« le: 18 octobre, 2007, 17:33:56 pm »
bonjour à tous !

une petite question me turlupine et je n'arrive pas a avoir de réponse claire pour le moment du coup je tente ma chance ici...

je cumule plusieurs emplois et particulièrement technicien lumière et comédien. j'usqu'a présent et pour des questions "pratiques" pour moi j'avais demandé à mes employeurs de ne me déclarer qu'en technicien sur la base de 8h pour 120 ou 150 net suivant les spectacles. Or, depuis peu et avec les "menaces de contrôle" qui trainent par-ci par là, mes employeurs souhaitent me déclarer comme comédien quand je le suis et comme technicien quand je le suis.

jusque là ca ne me pose pas de problème je sais que l'on peut cumuler les cachets des deux annexes sauf que voilà où le bât blesse.

Quand je suis déclaré comme technicien : 120¤ net pour 8h soit 15¤/heure
quand je suis déclaré comme comédien : 120¤ net/cachet soit 12h soit 10¤/heure.

donc grosse baisse du taux horaire et donc, par conséquent, au moment du calcul de mon indemnité, ca va baisser aussi.

c'est là que ca me chiffonne.

voilà pour la petite histoire. Maintenant voilà la question.

Comme j'ai la chance de ne pas être en rade d'heures. Puis-je demander à mon employeur de me déclarer en heures même en tant que comédien pour conserver le même taux ?

qu'en pensez vous ?


Hors ligne petitmr

  • membre +
  • **
  • Messages: 87
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #1 le: 18 octobre, 2007, 18:59:25 pm »
Salut,

alors 2 solutions

- la première : ben c'est comme ça, tu fais avec et tu laisses faire (je sais pas si le calcul et le même pour les techniciens et pour les artistes, je crois que c'est pas pareil).

- la deuxième : si tu fais pas mal d'heures, et que tu es pas ric rac pour faire ton statut chaque année, essaie de voir avec ton employeur si tu ne peux pas faire des doubles cachets.
C'est à dire que tu bosse 2 jours donc 2x120¤, saut que tu demandes à ton employeur de te déclarer une seule journée à 240¤ et hop, tu passes de 10¤/heure à 20¤/heure.

Après tu n'es pas obligé de faire des doubles cachets à chaque fois, tu le fais de temps en temps.


Voila, en espérant que ça peut t'aider.

Hors ligne Percy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 39
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #2 le: 18 octobre, 2007, 19:48:15 pm »
Merci pour ta réponse.

sauf que si la deuxième solution est plutôt tentante, elle pose le même souci de "risque de contrôle" et comme c'est ce qui a motivé le changement des "regles du jeu" par mon employeur, je suis certain que ca ne conviendra pas... malheureusement.

Quand à la première bien sûr que c'est la seule solution envisageable pour l'instant mais ca ne me satisfait pas...

l'idéal pour moi serait de faire tous mes "cachets" à 8 heures la grande question est de savoir si c'est possible...

Ankaa

  • Invité
Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #3 le: 18 octobre, 2007, 20:25:08 pm »
hop hop ! réponse rapide (désolée, je manque de temps, là...)

Avec le nouveau protocole, il me semble fort que le taux horaire ne soit plus aussi important qu'avant. Du coup, que tu sois déclaré 8 heures au lieu de 12 n'a guère d'incidence sur ton dossier.

Par contre... ce n'est pas très opportun de la part de ton employeur de t'embaucher en tant qu'artiste si tu fais un job de technicien. Maintenant, il est certain que ça présente un certain avantage pour lui : pour les artistes, les cotisations Urssaf (qui représentent tout de même environ un tiers des charges sociales) bénéficient d'un abattement de 30 % alors que les techniciens 0 %
Donc, s'il te propose cela, c'est pour économiser sur les cotisations Urssaf. Inutile de préciser qu'en cas de contrôle Urssaf, c'est le redressement assuré, et demande de justification avec un sourire peu sympa de la part du contrôleur (faut pas les prendre pour des idiots : ce genre "d'arrangements" ils connaissent...)
Et toi, si tu as un accident du travail sur place, il faudra que l'employeur justifie de ta présence sur les lieux en tant qu'ARTISTE (vu que le taux de cotisation Accident du Travail bénéficie aussi de l'abattement de 30 %) : si tu te fais assommer par une poursuite, il aura du mal à prouver pourquoi tu te trouvais à cet endroit de la salle alors qu'en tant qu'artiste, tu n'avais globalement rien à y faire...

Donc, pour faire les choses bien : quand tu es technicien, tu es déclaré en technicien, quand tu es comédien, tu es déclaré en comédien (cachets sur les représentations, services sur les répétitions); Et là, en cas de contrôle, tout le monde a tout bon.

Quant à être déclaré un jour sur deux... euh... là, côté contrôle, c'est pas bon du tout : ça revient quand même à être déclaré un jour sur deux (donc potentiellement d'être payé au black un jour sur deux)  :-\

Hors ligne Percy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 39
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #4 le: 18 octobre, 2007, 21:33:51 pm »
grand merci pour ta réponse précise et détaillée. en fait mon employeur veut me rémunérer en tant que technicien quand je fais un boulot de technicien et en tant qu'artiste quand je fais un boulot d'artiste. Alors que jusqu'a présent pour les deux je n'avais que des cachets de technicien. je ne veux juste pas que pour le même boulot (les deux au final) je me retrouve à perdre beaucoup simplement du fait d'un nombre d'heures déclarées plus important.

c'est tout simplement ça le problème. enfin peut être car


Avec le nouveau protocole, il me semble fort que le taux horaire ne soit plus aussi important qu'avant. Du coup, que tu sois déclaré 8 heures au lieu de 12 n'a guère d'incidence sur ton dossier.

si tu peux quand tu as 5 minutes me dire pourquoi avec une ou deux phrases simples et sans trop de calcul (j'aime pas beaucoup ca... les calculs ;))

parce que si effectivement au final ca ne change rien je vais clairement pas m'emm... ce que je ne veux pas c'est que pour le même boulot fourni dans l'ensemble je me retrouve avec un "salaire" (cachets+assedic) amputé à cause d'une "bête" histoire de décalration.

néanmoins il reste la question de savoir si on peut décider ou non d'être déclaré un certain nombre d'heures plutôt que déclaré "au cachet" soit 12h...

en tous cas encore merci à toi !

Ankaa

  • Invité
Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #5 le: 18 octobre, 2007, 23:46:33 pm »
alors 5 minutes pour t'expliquer le rôle des heures dans la demande d'indemnisation, c'est pas gagné en ce moment (je mène plusieurs projets de front et je suis charrette total). Par contre, sur le forum, j'ai vu des posts détaillant le processus, alors tu peux farfouiller, à moins qu'une âme charitable fasse la recherche et te mettre un lien de redirection... (avis aux amateurs ;)  ) En ce moment, je viens sur le forum après des grosses journées de boulot, alors je suis un peu morte et je t'avoue que je n'ai pas le cerveau à me lancer dans les explications techniques.

Pour ce qui est du paiement des salaires pour les artistes. Tu peux être payé en cachet pour les représentations (base 12 heures, donc) ou en service pour les répétitions. Quand on est artiste dramatique, les services sont de 4 heures. Si tu fais une journée de 8 heures, ça veut dire que tu as fait 2 répétitions, une le matin, une l'après-midi (ou une l'après-midi et une le soir).
Même si c'est un peu louche de se voir payer des représentations en services, du point de vue des Assedic, ça l'est moins que des répétitions payées en cachets. Mais pour rester dans la logique, si tu fais une représentation payée en service, tu devrais plutôt être payé sur la base 1 représentation = 1 service, donc 4 heures.

Ps : pour éviter toute confusion, il faut s'enlever du vocabulaire le terme de "cachet technicien" : les techniciens sont payés à l'heure et/ou à la journée et non en cachets. Les cachets sont réservés aux artistes en représentation (sauf l'exception du réalisateur, qui peut être payé au cachet ou forfait, mais là, c'est davantage le domaine de mruriel)

Hors ligne Percy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 39
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #6 le: 19 octobre, 2007, 10:36:18 am »
merci encore a toi et bon courage pour le boulot

je vais en effet repartir à la recherche d'infos dans les différents posts du forum, ce que j'avais fait avant de poster mais j'ai du rater le coche si effectivement quelqu'un sait où c'est...

bref et pour mon sujet de départ, si j'ai bien compris une représentation est forcément payée en cachet soit 12 h et il semble qu'il ne soit pas possible de changer ca simplement en mettant de côté la notion de cachet.

Hors ligne mruriel

  • Membre actif
  • ***
  • Messages: 217
  • Karma: +1/-0
    • Voir le profil
Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #7 le: 22 octobre, 2007, 11:31:20 am »
Bonjour,
Je confirme : avec le nouveau protocole, il n'y a plus de salaire journalier de référence donc plus de "taux horaire" (à salaire égal, il est intéressant d'avoir plus d'heures).
Dans ton cas précis, le seul "problème" est qu'il est difficile pour toi de dire si, en définitive, tu seras traité comme artiste ou comme technicien (avec des règles de calculs différentes pour les ASSEDIC) donc si tu dois faire tes heures en 10 mois ou 10 mois 1/2 et quelle sera ton indemnisation... mais bon...
Je pense qu'il est plus important de coller à la réalité (si, par exemple, il y a ton nom sur des affiches et que tu es déclarée comme technicienne il risque d'y avoir un pb au niveau des ASSEDIC).
Cordialement,

Muriel

Hors ligne imago

  • Modérateur global
  • Membre acharné
  • ****
  • Messages: 1610
  • Karma: +2/-0
    • Voir le profil
Re : heures, cachets, combien et comment ?
« Réponse #8 le: 22 octobre, 2007, 19:55:53 pm »
Un artiste peut très bien travailler et être déclaré en heures (par exemple 3 ou 4 heures pour une représentation si c'est effectivement son temps de travail). Donc, si ton employeur veut te déclarer en tant qu'artiste ça ne devrait te poser aucun problème car il est rare qu'un artiste soit sur le lieu de représentation 12 heures comme il est compté par le système du cachet (même avec une répétition ou un filage avant).
Il suffit donc de déclarer 8 heures pour retrouver ton salaire horaire. Attention toutefois à ce que l'abattement de 20 ou 25% ne soit pas appliqué (ce qui est possible et qu'il faut mentionner sur le contrat de travail) pour ne pas se retrouver avec une base de cotisation inférieure.