que deviennent les exclus de l'intermittence;

Auteur Sujet: que deviennent les exclus de l'intermittence  (Lu 5182 fois)

Hors ligne Escamez

  • Newbie
  • *
  • Messages: 6
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
que deviennent les exclus de l'intermittence
« le: 19 septembre, 2007, 10:43:26 am »
Voilà! Comme beaucoup d'entre nous en province je m'occupe d'une Compagnie indépendante, et je suis au SYNAVI, j'ai pour tâche au sein de ce syndicat de m'occuper des problêmes des intermittents non reconduit dans leurs droits assedic; la tâche et rude d'autan que les autorités de tutelles ne veulent pas communiquer sur ce sujet. Alors, si vous êtes dans une situation difficile, répondez moi, sans vous nommer, mais me parler de vos difficultés, merci. Courage à vous tous, José

Ankaa

  • Invité
Re : que deviennent les exclus de l'intermittence
« Réponse #1 le: 19 septembre, 2007, 22:08:39 pm »
Perso, je ne suis pas intermittente, mais j'en connais beaucoup qui se sont retrouvés sur le carreau. :(

Pour la majorité d'entre eux, ils ne peuvent pas prétendre au RMI, parce qu'ils sont en couple et que le conjoint travaille, même s'il/elle gagne un petit salaire.
Alors ils essaient de trouver des jobs, souvent dans l'intérim, parce qu'ils n'ont pas de qualification autre que dans la musique. Entre quelques missions, c'est la galère.
J'en connais un ou deux qui ont trouvé des CDI : vendeur dans un magasin de musique, l'autre a réussi à entrer dans la fonction publique.
Sinon, ils essaient de donner des cours particuliers, souvent au black. Ou bien... embauchés dans des écoles de musique où ils sont payés au lance-pierre.
Un ancien intermittent est venu me voir un jour pour me demander conseil : il avait la possibilité de bosser dans une de ces écoles de musique (en tant que prof), et le directeur ne le payait pas directement, il ne le voulait pas. Par contre, il lui proposait de passer par l'association X qui ferait une facture pour ses prestations-cours et transformeraient tout ça en cachets. Ainsi, le copain pourrait redevenir intermittent... Il était venu me voir parce qu'il lui semblait vaguement que ce système n'était pas très net, mais en même temps, il était au RMI, sa copine aussi + un enfant à charge.

D'autres intermittents essaient de passer le DUMI pour devenir prof. J'en connais un qui a eu le diplome (sur une dizaine que je connaissais qui l'avaient tenté), et maintenant, ça va pas trop mal pour lui. Il regrette par contre un peu de ne plus trop pouvoir faire de concerts par manque de temps.

Voilà une petite vue d'ensemble, si ça peut t'aider :)

Hors ligne rachel

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : que deviennent les exclus de l'intermittence
« Réponse #2 le: 20 septembre, 2007, 10:26:28 am »
hello
moi je viens de perdre mon intermittence. je suis au RMI; mais vers chez moi ça devient le parcours du combattant pour le garder. j'ai été convoqué par une nana du conseil général de la comission d'attribution du RMI. et ses propos sont les suivants:
vous êtes au RMI vous devez donc vous réinsérer. j'ai beau lui expliquer que je suis comédienne . lui présenter mes contrats depuis 20 ans . elle me dit ce n'est pas une preuve de votre insertion. :o
ok madame! je lui explique que j'ai monté une petite compagnie depuis 3 ans; que l'on bosse dans l'insertion que l'on est en passe de creer un spectacle pro pour enfant. mais pas encore de cachets car il faut le temps de développer l'affaire mais que cette année cela devrait être bon.
elle me dit j'entend bien mais t'en que vous n'avez pas de fiche de paye vous n'êtes pas en réinsertion. je croyais m'arracher les cehveux; pour elle monter une compagnie pour creer son propre emploi ce n'etait pas faire preuve de reinsertion. au final elle me dit que de toute façon être intermittent ce n'est pas une preuve d'insertion car c'est un travail trop aléatoire. aprés 20 ans de carriére glups dur à avaler sa petite phrase.
au final je dois monter un dossier pour défendre le fait d'avoir le droit de toucher le rmi en attendant un salaire et je vais surement passer devant une commission pour soutenir mon dossier!!! bonjour le parcours du combattant. :o

Hors ligne Escamez

  • Newbie
  • *
  • Messages: 6
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : que deviennent les exclus de l'intermittence
« Réponse #3 le: 20 septembre, 2007, 10:39:51 am »
Merci de vos réponses, j'espere que ce travail de fourmit que j'entame portera ses fruits. Pour moi il serait important que vous vous situiez géographiquement afin que nos délégations départementales puisent interpeller les politiques sur ces problêmes. Pas d'adresses perso. ni de nom juste la région ou le département.

animation001

  • Invité
Re : que deviennent les exclus de l'intermittence
« Réponse #4 le: 16 avril, 2008, 09:24:38 am »
Bonjour,


Quand je lis ces messages, je ne peut que constater
que ce sont les intermittents honnêtes qui une fois de plus vont "trinquer"
à cause des "fraudeurs du système".

Je ne peut et ne pourrais pas supporter une femme avec un enfant
à sa charge qui se retrouve "sur le carreau"...

Pour vous rassurer Madame, je peut vous garantir que si j'en repère un
dans un magasin déguisé ou non avec un micro ou dans une petite annonce
avec le mot GUSO, il sera très facile de le "coincer"
avec les organismes compétents et celà lui coûtera trés cher...

Croyez moi, il ne sera pas prêt de recommencer...

Je vous souhaite beaucoup de courage et j'espère que vos soucis
seront réglés assez rapidement car vous me paraissez trés sincère.

Bon courage et je n'hésiterais pas à revenir vers vous afin de prendre de vos nouvelles...


Mike

Hors ligne bruno35360

  • Newbie
  • *
  • Messages: 15
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : que deviennent les exclus de l'intermittence
« Réponse #5 le: 16 avril, 2008, 11:53:50 am »
Mike,

on parle là d'une comédienne et encore une fois vous revenez avec votre problème d'animateur de magasin, vous avez semble t-il tout le temps en tête ce cas de figure. Il est possible que si l'on vous prend des contrats en animation c'est que vous avez en face de vous des personnes qui sont meilleures au micro (même si je suis en phase avec votre position que la place d'un artiste n'est pas de vendre quoi que ce soit dans un magasin avec un micro dans la main).

Ici on parle de la vie des artistes avec leurs soucis au quotidien et il serait bon de ne pas sans cesse revenir sur votre situation personnelle : vous perdez de la crédibilité au fur et à mesure de vos messages.

Bon courage aux exclus mais il faut aussi se souvenir que pendant sa campagne le candidat Sarkosy avait été clair sur sa position vis à vis de l'intermittence et qu'il ne faut pas s'attendre à autre chose que la disparition progressive et permitieuse de ce régime.

Bruno

animation001

  • Invité
réponse à bruno35360
« Réponse #6 le: 16 avril, 2008, 13:48:20 pm »
Encore une fois, je n'admettrais pas que des fraudeurs du système pénalisent les vrais artistes.

Je prends, c'est vrai toujours l'exemple d'un animateur de magasin
car c'est une des "combines" les plus rémunératrices
afin d'obtenir son quotat de cachets.

A 200 à 250 euros net par jour sur une période de 30 jours
en étant protégé par une "association bidon",
il faut que celà cesse...

En ce qui concerne le statut d'intermittent, je pense que celui-ci
sera toujours d'actualité car je me répéte, la culture en France
est quelque chose de trés important.

Hier, pour info, je n'ai pas hésité à intervenir
sur 2 posts de présentation qui n'avaient rien à voir avec le statut d'intermittent et j'en profite pour remercier BIDIBUL
de les avoir supprimés.

Je suis parfaitement conscient que je ne serais pas appréciés
des "fraudeurs" mais je pense que vous avez remarqué
que je reste courtois avec les autres que je respecte
dans leurs qualités artistiques.

Cordialement,


Mike

Hors ligne Greystoke

  • membre +
  • **
  • Messages: 50
  • Karma: +1/-0
    • Voir le profil
Re : que deviennent les exclus de l'intermittence
« Réponse #7 le: 17 avril, 2008, 10:38:36 am »
Si tu veux nous aider Mike, laisse nous tranquille .
cest la meilleure des choses à faire...
On t'en remerciera tous ! parce que la on a bien compris ta haine envers les animateurs . ..
voila. . . assume ce que tu dis . .  desinscris toi !



Pour ma part, escamez ,   il vous suffira de lire mes premiers posts, pour vous rendre compte de ma situation..
j'en suis à mon 14eme mois sans indémnités, et je suis en train de tout perdre . . .
alors que je suis un vrai intermittent, je parcours le monde entier pour présenter ma musique . . .
je justifie de plus du nombre d 'heures névessaires pour obtenir mes droits..
Jettez un coup d'oeil du coté de l'audit et prévention des fraudes du poitou charentes, basé à aytré (la rochelle), missionnez un audit externe, pour verifier le bon déroulement des controles . .  on est une cinquantaine en attente d'indémnités, parfois depuis plus de 2 ans . . .sans meme un courier nous prévenant des ces controles !!!
si quelqu'un de compétent mettait son nez la dedans . .   beaucoup de têtes sauteraient . .
Je reste à otre disposition pour plus de renseignements, en dehors du forum, ou non, je n'ai rien à cacher !

Merci !

Hors ligne TOTAL FOUTRAC

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : Re : que deviennent les exclus de l'intermittence
« Réponse #8 le: 17 avril, 2008, 18:24:31 pm »
Je ne peut et ne pourrais pas supporter une femme avec un enfant
à sa charge qui se retrouve "sur le carreau"...

Pour vous rassurer Madame, je peut vous garantir que si j'en repère un
dans un magasin déguisé ou non avec un micro ou dans une petite annonce
avec le mot GUSO, il sera très facile de le "coincer"
avec les organismes compétents et celà lui coûtera trés cher...

Croyez moi, il ne sera pas prêt de recommencer...



Mike
Citer
MIKE l'inquisiteur ;D
Attention attention braves gens, bientôt sur votre forum, et sur votre forum seulement, "ANIMATION001 contre les animateur!!!!"
Il n'en restera qu'un!!
Décidément, ce Mike me fait rire tout les jours :D