Se loger quand on débute dans l'intermittence;

Auteur Sujet: Se loger quand on débute dans l'intermittence  (Lu 6290 fois)

Sonia

  • Invité
Se loger quand on débute dans l'intermittence
« le: 25 juillet, 2014, 10:04:34 am »
Bonjour,

Je ne sais pas trop où poster ce sujet, donc je le pose là. Si c'est pas la bonne section, vous pouvez le déplacer :)
Je débute dans la vie d'intermittente avec un petit contrat de 2 semaines en septembre pour le moment, et je cherche un appart à.... Paris (évidemment).
Pour vous situer le truc, j'étais étudiante en 2013/2014, ma carte étudiante est encore valable jusqu'à fin 2014, et j'ai un très bon garant. Beaucoup d'agences m'ont dit qu'il fallait que je me présente en tant qu'étudiante (même si valable que pour 2014), plutôt qu'en tant qu'intermittente (que je ne suis pas encore, puisque j'ai pas fait mes heures).

Avez-vous déjà connu ça au moment de vous lancer dans la vie active ? Comment font les jeunes pour louer des apparts quand ils ne sont ni étudiants, ni en CDD, ni en CDI, mais au tout début de leur vie active ?

Merci beaucoup beaucoup !

Sonia

Hors ligne sowwhat

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 511
  • Karma: +2/-0
    • Voir le profil
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #1 le: 25 juillet, 2014, 10:08:56 am »
Paris est une planète à part... je crois qu'il faut suivre les conseils des agences. Ce n'est pas un mensonge étant donné que vous êtes étudiante jusqu'en septembre.
Comment font les jeunes non-étudiants et en cdd pour se loger : ils galèrent. Avec un bon garant, hors île de france, ça va encore. Sans garant, c'est quasi mission impossible.

Sonia

  • Invité
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #2 le: 25 juillet, 2014, 10:50:03 am »
Oui, je commence à comprendre la "planète Paris". Après je ne cherche pas qu'à Paris intra-muros (encore heureux), mais même en proche banlieue, c'est pareil.
Merci pour ta réponse, je pense aussi suivre les conseils des agences, mais j'avoue que j'ai peur de ne rien trouver, puisqu'à dossier égal, soyons honnête, un proprio préfèrera un étudiant 2014/2015 plutôt qu'une étudiante jusqu'en 2014. Je comprends pas vraiment pourquoi, puisque dans tous les cas, c'est le garant qui paie.

Bref, en tout cas si d'autres membres ont un ais sur la question, je suis preneuse.

Hors ligne sowwhat

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 511
  • Karma: +2/-0
    • Voir le profil
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #3 le: 25 juillet, 2014, 11:02:18 am »
Mais les propriétaires ne sauront pas que tu ne seras plus étudiante l'année prochaine si tu ne leur dis pas. Les inscriptions à la fac sont en cours... il est normal que tu n'es que la carte étudiante de cette année.
Evidemment si tu leur dis qu'à partir de septembre, tu ne seras plus étudiante et que ton seul contrat de travail est un cdd de deux semaines... ben, ils risquent bien d'avoir peur.

Sonia

  • Invité
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #4 le: 25 juillet, 2014, 11:18:32 am »
En fait, si je commence un peu à avoir peur, c'est parce qu'une agence m'a dit que ça servait à rien que je me présente comme étudiante, puisque les propriétaires verront très bien que ma carte étudiante est 2013/2014, et que je serai plus étudiante l'année prochaine.
J'avoue que je suis perdue, je sais pas s'il faut que je sois honnête, en disant aux agences que je suis pour le moment étudiante mais que c'est bientôt fini, ou s'il faut que je transforme la vérité en disant que je suis étudiante POINT. Après, je peux toujours dire que je suis étudiante et que je viens à Paris pour faire un stage jusqu'à Décembre...

C'est vraiment n'importe quoi ce système et je me dis que quand je serai plus étudiante du tout, même avec un garant, trouver un appart (et pas une sous-loc) en région parisienne est impossible.

Comment vous avez fait, pour trouver un logement au tout début de votre carrière ? Vous habitiez déjà sur Paris ?

Hors ligne sowwhat

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 511
  • Karma: +2/-0
    • Voir le profil
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #5 le: 25 juillet, 2014, 11:34:01 am »
Je n'habite pas à Paris, jamais habité à Paris ni en idf.
Je te conseille de faire simple : on te demande ton statut, tu réponds étudiante. Tu as un garant et point. En revanche, une fois que tu auras ton appart, ne compte pas déménager de sitôt... alors choisis quelque chose où tu te sens bien.
Je n'ai jamais eu de souci pour me loger mais encore une fois : je n'ai jamais habité à Paris.

Sonia

  • Invité
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #6 le: 25 juillet, 2014, 11:53:58 am »
Merci pour ta réponse.
Malheureusement, souvent les agences demandent des précisions : étudiante où ? Pourquoi je viens à Paris ? etc
Mais bon je pense que je vais essayer de faire simple.

Si d'autres intermittents se sont retrouvés dans cette situation, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Merci ;)

Hors ligne CécileVolange

  • Membre actif
  • ***
  • Messages: 202
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #7 le: 25 juillet, 2014, 12:16:46 pm »
hello,
Nous sommes en juillet.
Tu peux très bien avoir la ferme intention de poursuivre tes études, et de ne finalement pas le faire... mais cette décision, tu ne la prendras qu'en septembre, après avoir signé ton bail !
Alors au jour d'aujourd'hui, tu as décidé de continuer tes études, choisis quand même la fac où tu t'inscriras théoriquement histoire de savoir répondre si on te demande quelle filière tu fais, et puis voilà !

Sonia

  • Invité
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #8 le: 25 juillet, 2014, 12:25:47 pm »
Merci pour ta réponse :)
En fait, j'ai tellement pas l'habitude de faire ce genre de combines que je flippe un peu. J'ai peur que l'agence me demande des justificatifs qui prouvent que je serai étudiante l'an prochain.
Ouais, je suis un peu parano, c'est vrai, mais bon je préfère baliser au maximum !

Hors ligne sowwhat

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 511
  • Karma: +2/-0
    • Voir le profil
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #9 le: 25 juillet, 2014, 13:12:59 pm »
Tu ne risques strictement rien.

Sonia

  • Invité
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #10 le: 25 juillet, 2014, 13:32:45 pm »
Bon, je vais essayer ça alors. On verra bien.
Si par hasard vous connaissez un bon plan pour un studio à Paris ou proche banlieue 650€ cc max, n'hésitez pas à me faire signe. Ou si d'autres intermittents veulent témoigner, n'hésitez pas non plus !

Hors ligne Joyce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #11 le: 28 juillet, 2014, 09:33:25 am »
Bonjour Sonia,

Je me permets de te répondre car la recherche de logement à Paris, ça me connait ;) J'ai pas mal déménagé ces dernières années et j'ai eu récement le même type de problème que toi, sauf que mes garants sont pas top...

Ce que je te conseille, si tu peux, c'est de passer par un propriétaire. Les agences font des baux étudiants valables un an qu'il faut renouveler, si tu tombes sur ce genre de contrat tu prendras le risque de devoir déménager dans peu de temps...

Dans ma situation, j'avais deux choix seulement pour un non meublé : 1) Inscription à la fac + garant
ou fiches de salaire de 3 fois le montant du loyer.

J'ai donc une carte étudiante, les garants ont rassuré le proprio et j'ai signé un bail normal de 3 ans renouvelable.

Voilà, je ne sais pas si cela va t'aider :)

Sonia

  • Invité
Re : Se loger quand on débute dans l'intermittence
« Réponse #12 le: 29 juillet, 2014, 12:12:53 pm »
Merci Joyce pour ta réponse. Oui, je cherche évidemment aussi sans agence, directement par propriétaire. Mais il arrive que les propriétaires soient parfois plus chiants que les agences !
En tout cas, j'y avais pas pensé, mais du coup, je demanderai la durée du bail avant de m'engager.

Quand tu dis que tu as une carte étudiante, tu as dû te réinscrire en fac exprès pour ça ou tu es effectivement étudiante ?