passer d'un cdi à l'intermittence: parcours semé d'embuches. (théâtre/danse);

Auteur Sujet: passer d'un cdi à l'intermittence: parcours semé d'embuches. (théâtre/danse)  (Lu 5758 fois)

Hors ligne lectrica

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Bonjour,

Je suis actuellement en CDI dans un petit théâtre, nous subissons de plein fouets les baisses de subventions. Et nous devons faire un choix, si je garde moi cdi, il faudra économiser soit, sur l'embauche d'intermittent, et dans ce cas je serais définitivement tout seul, soit économiser sur la programmation, et dans ce cas je n'aurais plus rien à faire...

La solution est que je passe à l'intermittence.

De plus je travaille de plus en plus avec une autre compagnie qui m'assure pour l'instant la moitié de mes heures, mais en tant que musicien.

Donc, je suis en CDI pour une compagnie et, depuis le mois de mai j'ai 212 heures avec une autre compagnie.

La compagnie avec laquelle je suis en CDI, je continuerais à travailler avec eux une fois le CDI rompu, et j'ai quelques heures avec deux autres compagnies.

Sa me fait quatre employeurs différents dont deux qui m'assurent 80 à 90% des heures.

Est-ce que cela sera mal perçu par l'ASSEDIC ? 

Nous aimerions procéder à mon licenciement à la rentrée mais la aussi il y à des problèmes.

Second problème, les indemnités de licenciement.

Etant en poste depuis 7 ans, les indemnités sont assez lourdes pour la structure qui m'emploie d'autant que nous avons des soucis avec une des deux secrétaires qui elle aussi va sans doute s'en aller, et elle est en poste depuis plus longtemps que moi donc bonjour les indemnités.

La solution pour moi serais de me faire licencier pour faute grave mais vu que je vais re-travailler avec eux ce n'est pas possible non plus.

Y'a-t-il un moyen de ne pas toucher les indemnités de licenciement ?

Bref nous voila bien embêtés, on essaye simplement de tenir la tête hors de l'eau.


Merci d'avance pour vos réactions et commentaires...

 

Hors ligne prince

  • Membre actif
  • ***
  • Messages: 216
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Bonjour Lectrica,

On peut être intermittent avec 1 seul employeur, ne pas écouter les rumeurs >:(, c'est dans les textes.
Pour rompre un CDI, avez vous étudiez la rupture conventionnelle ?
Fait quelques recherches là dessus cela pourrait vous convenir.
En tout cas bienvenue au "club" ;)

prince

Hors ligne lectrica

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Hello, merci de ta réponse et excuse moi de ne pas avoir répondu plus tôt, j'était en tournée.

Je pense que nous allons opter pour un licenciement économique, la rupture conventionnelle ne nous permet pas de passer outre les indemnités de licenciement...

Mais ces indemnités ne sont pas imposables, du coup je pense que je vais leur reverser. Bref c'est pas très souple la rupture conventionnelle !

Il faut que je me renseigne aussi quelle manière est la plus rapide pour toucher les indemnités du régime général en attendant d'avoir mes heures.

C'est un peu compliqué tout ça ...


Hors ligne lectrica

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Bon on va opter pour un licenciement pour faute lourde je pense, c'est le seul moyen d'échapper aux indemnités ( le monde à l'envers !!!).

Autre point obscure, je suis encore en cdi, mais depuis mi-Mai j'ai environ 315 heures avec une autre compagnie.

Pourrais-je utiliser ces heures pour faire mon statut. La situation est la suivante.

Je vais "démissionner" de mon cdi prochainement MAIS j'ai fait l'essentiel de mes heures étant encore en cdi, mais en ayant posé des congés sans solde ? Est-ce que ces heures seront prise en compte ? Et combien de temps ais-je pour faire mon histoire ?

Hors ligne teddy59

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 3453
  • Karma: +4/-1
    • Voir le profil
Bonjour , c'est une USINE à Gaz ton histoire !!!

Il y a un melange de RG et d'heure IDS .
Si tu es licencié pour faute lourde , il faudra voir si tu pourras encore travailler pour cette compagnie ?? Toujours pour etre licencié pour faute lourde auras-tu droit  aux indemnités ASSEDIC  puisque tu demissionnes ?   MEFIANCE  sur tes plans d'avenir si la séparation est faite sur une "duperie" , PE et ASSEDIC , eux , ne sont pas dupes 

Hors ligne lectrica

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Oups, pour faute grave le licenciement,pardon, mais ça ne change pas le souci, c'est clair que c'est compliqué, mais je ne cherche absolument pas à duper qui que ce soit, surtout pas...
Mais on à pas trop le choix, dans le cas d'une rupture conventionnelle on échappe pas au versement des indemnités. Or, ils n'ont pas l'argent

Moi je veux simplement changer de statut, mais aucun moyen de le faire simplement et sans jongler. J'ai appelé Pôle Emploi hier, une personne qui s'occupe des intermittents va me rappeler.

Mais vraiment je ne veux enquiquiner personne....!!!!!

Hors ligne teddy59

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 3453
  • Karma: +4/-1
    • Voir le profil
Rassure toi tu n'enquiquines personne , ce forum est là pour essayer de t'aider , te donner des pistes , te mettre en garde ;)

Je voulais dire renseignes-toi si avec un licenciement pour faute grave tu peux toucher des indemnités en attendant ton statut d'IDS ? Idem , auras-tu le droit de REtravailler pour cette structure ?

Bon ,pour  une "demission" toute simple certes il n'y  a pas d'indemnités à verser par tes employeurs actuels  , mais là c'est sur tu n'as pas droit aux indemnités ASSEDIC

C'est pas simple ton cas !!!

Hors ligne lectrica

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Mais c'est ce qui m'agace un peu, c'est que mon souhait est simple à la base, mais les dispositifs en place ne me permettent pas de faire la transition sans filouter d'une manière ou d'une autre. C'est triste, mais bon...

Avec un licenciement pour faute grave, ou avec une démission je n'aurais pas droit au indemnités chômage, ça c'est sur ...
Avec toute autre forme de licenciement je pourrais avoir droit aux indemnités chômage, mais mon employeur devra me verser des indemnités de licenciement. Mais cette somme ils ne l'ont pas, car une des deux secrétaires est sur le point de s'en aller, et elle aussi aura droit à une indemnité de licenciement. Du coup on à plus d'argent pour faire quelque chose dans notre théâtre...

Comme tu le dis, pas simple la situation  ;)

J'en suis à me dire que je vais envoyer un courrier au ministère concerné !!!

J'attends un appel de pôle emploi pour débroussailler la situation.

Cette situation me désole ...

Hors ligne teddy59

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 3453
  • Karma: +4/-1
    • Voir le profil
Courrier au Ministère .... INUTILE ( comme ce Ministère d'ailleurs) nous sommes le 100.00000 interet de leurs  préoccupations , Avec un peu de chance tu auras une réponse courtoise et passe partout et basta

Une réponse sans en être une  ;) : Ton asso s'arrange pour avoir l'argent du cout de ton licenciement "normal"  , elle te licencie et te verse les dites indemnités  , une fois perçue  tu fais un "don" à cette asso   don d'un montant  de l'indemnité perçue ?  C'est peut être une solution ? 

Hors ligne lectrica

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Cela peut en effet être une solution, reste à voir si c'est pas trop louche dans la comptabilité,

J'ai appelé "être intermittent" cet après midi, et il faut absolument que je ne démissionne pas car je perdrais les 300 heures que j'ai déjà.

Je vais aller fouiller du côté licenciement à l'amiable si ça existe !!! :D

Mais la solution de leur reverser les indemnités en don est pour l'instant la plus adaptée... D'autant que l'indemnité n'est pas soumis à l'impôt...

Hors ligne lectrica

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Hello,

Le dénouement de cette histoire est que nous avons opté pour la rupture conventionnelle.
Nous avons préféré faire ça proprement, dans les règles, puis finalement il n'y à que peu d'argent "perdu" en charges sociales donc autant faire bien.
Et effectivement je vais reverser l'indemnité au président de l'asso qui lui la reversera en don.

La somme est grande mais décomposé comme suit,

-Le dernier salaire
-Le solde des congés
-L'indemnité
-les charges sociales

Vu que je reverse l'indemnité et que le salaire + le solde des congés me sont dus, il n'y à que les charges de perdues. Si ça peut servir à quelqu'un.

l'autre nouvelle, un peu moins bonne c'est que je me suis un peu loupé dans mon calcul d'heures restant.

En effet il me reste 169heures à faire en 27 jours (1er contrat le 21/05/12) et je n'ai pas d'autre choix d'opter pour l'annexe 10 pour pouvoir user des 319 jours, autrement je n'aurai pas le temps légal de faire 169h en 15 jours.

Pensez vous que j'y arriverais en musicien ? Je cherche combien de jours d'affilé je peut travailler en tant que musicien. Bon c'est pas gagné mon histoire.

D'autant que si je perds le premier contrat, c'est 168 heures que je perds.

« Modifié: 14 mars, 2013, 00:12:26 am par lectrica »