metteur en scène et Guso;

Auteur Sujet: metteur en scène et Guso  (Lu 15495 fois)

Hors ligne nikitaromy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
metteur en scène et Guso
« le: 14 mai, 2010, 13:47:12 pm »
Bonjour

je suis intermittente. Je travaille pour 2 compagnies amateurs depuis 3 ans entant que metteur en scène. Ils ont fait appel à moi dans le but d'avoir une professionnelle. Effectivement leur démarche est de choisir une pièce, me demander de la mettre en scène et la jouer (5 représentations, avec billeterie 8¤ l'entrée, réservation de la salle, déclaration sacd, mairie) en plus ils font partie d'un regroupement de troupe amateur amathéatre je crois.
Bref a aucun moment je ne fais des cours, leur association existe depuis 1920, et  certains comédiens amateurs font du théâtre depuis plus de 30 ans.
Et bien sur le GUSO nous a posé problème en disant en premier lieu que l'association n'avait pas le droit de déclarer des cachets pour les répétitions. Nous leur avons répondus que c'était le travaille même d'un metteur en scène que de faire répéter des gens. Puis ils nous ont dit qu'il fallait un artiste professionnel le jour du spectacle. Est ce vrai ? Est ce un artiste professionnel ou seulement un artiste (amateur ou autre). Ils ont réglé l'affaire pour cette année mais nous ont dit de trouver une solution pour l'an prochain.
Mais qu'elle solution, alors les metteurs en scène pro n'ont plus le droit de travailler avec des artistes amateurs?
si vous avez une idée aidez moi svp

Hors ligne FLORALIE

  • Modérateur global
  • Membre assidu
  • ****
  • Messages: 402
  • Karma: +4/-2
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #1 le: 20 mai, 2010, 08:09:26 am »
                                              Paiement du metteur en scène

Le metteur en scène est payé au smic horaire au minimum.
Le nombre d’heures effectuées est basé sur le nombre d’heures du comédien qui répète le plus (donc il s'agit d'un forfait en gros et il est cadre).
Le metteur en scène doit déclarer sa mise en scène à la SACD.
Son pourcentage de droits n’excèdera pas 6% de la recette ou du prix de vente.

Hors ligne nikitaromy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #2 le: 20 mai, 2010, 11:16:07 am »
ok merci pour les infos
mes interrogations sont les suivantes:
le metteur en scène ou l'association qui m'emploie doit elle passer par le GUSO? sous qu'elles conditions?
ma déclaration à la sacd fera t-elle preuve de spectacle pour le GUSO



Hors ligne FLORALIE

  • Modérateur global
  • Membre assidu
  • ****
  • Messages: 402
  • Karma: +4/-2
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #3 le: 20 mai, 2010, 14:38:12 pm »
Si l'association a pour but de produire des spectacles vivants majoritairement, NON. Elle doit avoir une licence d'entrepreneur du spectacle et faire ses déclas elle-même ou par l'intermédiaire d'une entreprise spécialisée (Le Guso est réservé aux particuliers ou aux assocs ou stés n'ayant pas pour but principal "le spectacle".

La décla à la SACD ne fait pas preuve de tes dates. Tu déposes ta mise en scène et ensuite quiconque reproduit sur scène doit payer des droits d'auteurs.

Hors ligne nikitaromy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #4 le: 21 mai, 2010, 12:30:41 pm »
Mais les association pour qui je travaille ne dépassent pas 6 représentations par an donc elles ne sont pas obligées d'avoir une licence d'entrepreneur
 alors comment font -elles pour me payer et me déclarer?

Hors ligne viviane

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 1051
  • Karma: +3/-1
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #5 le: 26 mai, 2010, 21:09:05 pm »
Coucou,

Citer
Si l'association a pour but de produire des spectacles vivants majoritairement, NON. Elle doit avoir une licence d'entrepreneur du spectacle et faire ses déclas elle-même ou par l'intermédiaire d'une entreprise spécialisée (Le Guso est réservé aux particuliers ou aux assocs ou stés n'ayant pas pour but principal "le spectacle".

C'est vrai en général mais y'a au moins une exception:les groupes d'artistes amateurs Voir circulaire du 5 aout 2009 en suivant le lien ou sur le site du GUSO, rubrique "en savoir plus"

Si on est un groupe d'artistes amateurs bénévoles, on peut passer par le GUSO. (voir circulaire point 1.2 et ordonnance de 1945 (sur le site du GUSO aussi).

Citer
Et bien sur le GUSO nous a posé problème en disant en premier lieu que l'association n'avait pas le droit de déclarer des cachets pour les répétitions. Nous leur avons répondus que c'était le travaille même d'un metteur en scène que de faire répéter des gens.

C'est la logique même, votre réponse.... Et le metteur en scène a parfaitement le droit d'être payé au cachet.

Citer
Puis ils nous ont dit qu'il fallait un artiste professionnel le jour du spectacle. Est ce vrai ?


Citer
Ordonnance n° 45-2339 du 13 octobre 1945
Ordonnance relative aux spectacles
Chapitre Ier : Définitions et principes.
Article 1
Modifié par Loi 99-198 1999-03-18 art. 1 et 10 JORF 19 mars 1999.La présente ordonnance
s'applique aux spectacles vivants produits ou diffusés par des personnes qui, en vue de la
représentation en public d'une oeuvre de l'esprit, s'assurent la présence physique d'au moins
un artiste du spectacle percevant une rémunération. 
"

Cet article dit pas que l'artiste doit être là le jour de la représentation, et encore moins qu'il doit être sur scène. Ils disent qu'on embauche un artiste "en vue de la représentation en public d'une oeuvre de l'esprit". Pour un metteur en scène, etre là physiquement le jour de la représentation n'est pas indispensable. Il peut considérer que son taff est fini (ou pas, ca dépend des MES).

Or un metteur en scène est un artiste.

Citer
Article L7121-2 du code du travail
 Sont considérés comme artistes du spectacle, notamment :
(...)

l0° Le metteur en scène, pour l'exécution matérielle de sa conception artistique.


Citer
Ils ont réglé l'affaire pour cette année mais nous ont dit de trouver une solution pour l'an prochain.

Le guso fait pas de cadeau. Si "c'est passé pour cette année", c'est qu'ils sont en tord et qu'ils le savent. S'ils pensaient avoir raison, ils t'auraient annulé toutes tes dates sans aucun scrupule: regarde un ou deux posts plus haut, c'est ce qu'ils ont fait, et ça les gêne pas un poil.
Par contre ils sont spécialistes pour faire appliquer par l'intimidation des textes qui n'existent pas. Ils font peur aux gens, leur disent: "c'est vrai jusque là on a été tolérants, mais c'est fini" . Du coup les gens font ce qu'ils demandent, même si ils avaient pas le droit de leur demander ça. C'est à mon avis ce qui s'est passé pour toi. Ils se sont dit que si ils annulaient tes dates t'allais réagir, te renseigner, contester et gagner. Alors qu'en faisant semblant d'être gentils ça te pousserait à chercher une autre solution qui les arrange mieux pour l'avenir, voire à perdre ton job parce que la gestion serait trop compliquée pour ton employeur. Et en plus faire comme ça, ça permet que le bouche à oreille accrédite des interdictions qui n'existent pas dans les textes. Et de diminuer le nombre d'intermittents...

Mon conseil:

Le groupe amateur qui t'embauche écrit au directeur du GUSO, En RAR.

Madame monsieur,

Vos conseillers nous on dit au téléphone qu'il nous était désormais interdit de payer des cachets à notre metteur en scène pour les répétitions. Pouvez vous m'indiquer le texte de loi ou règlement qui le spécifie?

Ils nous ont également dit qu'il fallait que, lors d'une réprésentation, pour que l'employeur puisse passer par le GUSO, il devait "y avoir au moins un artiste professionnel". C'est notre cas, l'article truc muche est clair à ce sujet: les metteurs en scène sont des artistes. Nous tenons à préciser cependant que, même si dans notre cas le metteur en scène est effectivement présent lors des représentations, l'ordonnance de 1945 ne spécifie pas à quel moment du travail effectué "en vue de la
représentation en public d'une oeuvre de l'esprit" il est requis  "la présence physique d'au moins un artiste du spectacle percevant une rémunération" .

Et t'attends voir ce qu'ils répondent.Ma main à couper qu'ils vont t'envoyer des textes de loi qui ont rien à voir avec le schmilblick.

« Modifié: 27 mai, 2010, 10:44:40 am par viviane »

Hors ligne viviane

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 1051
  • Karma: +3/-1
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #6 le: 26 mai, 2010, 21:26:37 pm »
Enfin, t'as pas besoin de prouver que la représentation a eu lieu, sauf si on te le demande. Dans ce cas là, les contrat de travail, feuilles de paye etc  seront suffisantes. Est-ce qu'on demande à un salarié lambda de prouver qu'il a bossé autrement qu'avec ses feuilles de paye etc? enfin bref, tu leur donnes les affiches,et voilà.

vous laissez pas faire, c'est les spécialistes du bluff.

Dernier conseil: contacte la "cip-idf , comission cap pour raconter ton histoire. Ce serait bien de les aviser des dernières lubies du GUSO.

Bon courage et donne des nouvelles
« Modifié: 26 mai, 2010, 22:54:00 pm par viviane »

Hors ligne nikitaromy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #7 le: 27 mai, 2010, 10:41:24 am »
Merci beaucoup ça fait plaisir d'entendre ces choses là ! effectivement j'avais peur et vos réponses m'ont rassuré!

ça fait plaisir de pas être tout seul!
je vais me battre!
à bientôt

Hors ligne viviane

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 1051
  • Karma: +3/-1
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #8 le: 28 mai, 2010, 10:11:15 am »
bon courage et donne des nouvelles

Hors ligne viviane

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 1051
  • Karma: +3/-1
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #9 le: 11 mars, 2011, 13:54:14 pm »
 bonjour nikitaromi


Citer
en disant en premier lieu que l'association n'avait pas le droit de déclarer des cachets pour les répétitions. Nous leur avons répondus que c'était le travaille même d'un metteur en scène que de faire répéter des gens.

On cherche tous les cas où Pôle emploi essaie de requalifier des répets au régime général sous des prétextes bidons, car les arguments sont de plus en plus débiles

. As tu des écrits de PE qui disent ça? On t il continué à t'emmerder?

Hors ligne nikitaromy

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : metteur en scène et Guso
« Réponse #10 le: 11 mars, 2011, 15:57:23 pm »
j'avais fait une jolie lettre avec les articles de lois que tu m'avais donné et ils ont accepté.
pour l'instant j'ai plus trop de nouvelles car entre temps j'ai eu un enfant et un congé matermittente!!! c'était encore un autre probleme mais bon ça y est j'en suis sortie!!