Intermittents ! Vous sentez-vous reconnus ? Témoignez pour mon mémoire de DESS ;

Auteur Sujet: Intermittents ! Vous sentez-vous reconnus ? Témoignez pour mon mémoire de DESS  (Lu 6119 fois)

Hors ligne LaDouce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Chers Intermittents du spectacle !

Je suis Etudiante en cinquième année de Psychologie du travail. Je termine mes études par un Mémoire. Entourée d'artistes-intermittents, (famille, mari, amis), et moi même musicienne, je compte publier un mémoire sur le sentiment de (non ?) reconnaissance professionnelle des intermittents du spectacle !!!
J'attends vos témoignages... très précieux... puisque reflets de la réalité...
Dites moi ce qui fait que vous ètes fiers d'être intermittents, ou au contraire à deux doigts d'abandonner le statut... Dites moi ce que vous attendez de votre métier, de vos employeurs, de l'Etat...
Les résultats de cette étude seront remis aux représentants des systèmes qui vous gèrent. Si cela vous interesse, je le rendrai accessible à tous.
Merci beaucoup, je compte sur vous ! Aidez moi à vous faire reconnaitre !
« Modifié: 02 mai, 2009, 14:39:43 pm par Ankaa »

PrOdAtLaNtIs

  • Invité
Intermittents ! Vous sentez-vous reconnus ? Témoignez pour mon mémoire de D
« Réponse #1 le: 08 janvier, 2009, 14:32:57 pm »
Personnellement, cela fait 6 ans maintenant que je fais partie des indemnisés du système (je suis musicien),  je peux faire une sorte de liste, d'abord des points positifs:

 -on a le temps de travailler sereinement, passer des journées entières à travailler, développer nos capacités.
 -Je pense sincérement être utile à la société (je veux dire "nous tous" évidemment) en ce sens que les nombreux concerts et spectacles que nous faisons sont travaillés, muris, et que la qualité est une donnée extrêmement importante pour le spectacle vivant, et ainsi je pense que nous donnons aux gens un peu d'oxygène dans leur vie.
 -On a le temps de vivre notre vie de musicien, de vivre pleinement en étant déchargé il est vrai de contraintes horaires des bureaux, cela peut paraitre un peu nanti, mais c'est une chance extraordinaire et il faut aussi le mériter en travaillant aussi énormément!!!. N'oublions pas que pour pour être musicien professionnel il faut des années et des années de travail! pour ma part cela fait 17 ans maintenant.
 -à défaut de ne pas être un grand musicien plein d'argent ne s'inquiétant plus de payer son loyer, nous pouvons vivre très bien dans notre société. (d'ailleurs ce n'est pas nous qui fixons les prix il faut bien des revenus pour payer tout ce que l'on nous demande!)
 -Nous pouvons défendre la Culture, nous avons la chance de pouvoir proposer de nouvelles choses, sans être pressé constamment par la vente de disques.
 -Nous avons un devoir de "service à la population", nous devons trouver d'autres regards sur la vie quotidienne.

bref, c 'est un mode de vie, une passion évidente et une véritable chance.

bon, pour les points négatifs:

 -le statut d'artiste n'est il pas par essence un mode de vie solitaire qui ne doit pas dépendre de l'état? Un artiste pour jeter sur la société ses idées, ne doit il pas être complètement indépendant et libre d'obligations administratives -absurdes très souvent d'ailleurs-? Le mécénat absolu ne devrait il pas être la règle? Bon, Utopie biensûr, mais cela peut être un sujet de débat...   Aurait-on vu par exemple Léo Ferré dépendre des Assedics???
 -les profs, les dockers, les chercheurs, et tous les intermittents sont tous des salauds!  Quand ces idées conçues par le   gouvernement, savamment présentées pour nous mettre les autres corps de métier à dos vont-elles cesser d'être diffusées? -diviser pour mieux régner, évidemment-
 -Et le PIRE: se sentir Hors la Loi lorsqu'on fait honnêtement son travail, j'entends par là organiser un concert, jouer effectivement, bref faire son travail, et savoir qu'un bureaucrate a le droit de cuissage sur nos déclarartions, que la moindre erreur administrative peut nous être fatale????ex: un ami s'est vu refuser pendant 6 mois ses droits car le CNCM avait indiqué "démissionnaire" lors de l'enregistrement du feuillet. Il est allé effectivement jouer, vous en connaissez beaucoup des employeurs qui embauchent un musicien, et voyant qu'il ne vient pas, payent tout de même les charges, le salaire net au musicien et s'acquitte de toutes autres tâches administratives?? ABSURDE, certains agents Assedics ont des oeillères, et sont irresponsables! pardon pour cette attaque un peu facile, mais il faut reconnaitre que des agents Assedics s'acharnent sur des intermittents et les réduisent à rien: plus aucune rentrée d'argent pendant des mois voir une année entière, le staut quo, plus de statut d'ailleurs, pas RMISTE, plus vraiment chômeurs, plus vraiment actifs, ils attendent le jugement dernier ou sont obligés de payer un avocat!! ABSURDE je le répète, néfaste et inutile, j'ai même un ami au bord du suicide, c'est dire à quel point ils sont castrateurs parfois. Attaquez vous aux permittents de TF1! et laissez la populace faire son travail honnêtement. A moins que eux soient couverts par l'UMP (...)


    voilà voilà, j'espère ne pas avoir été trop long!

bons vents!

Ankaa

  • Invité
Simple question : tu veux que les gens qui témoignent soient absolument indemnisés par les Assedic ( = intermittents du spectacle) ou pas forcément ?

Parce que, de ce que je te lis (je me trompe peut-être) j'aurais plutôt tendance à penser que ton enquête s'adresse aux gens qui travaillent dans le secteur artistique de manière précaire, sans qu'il y ait de relation avec le type de ressources qu'ils peuvent avoir. Non ?
Par exemple, les artistes ne sont pas forcément tous intermittents (soit parce qu'ils ne parviennent pas à boucler leur dossier, soit parce qu'ils sont en CDI, si si ! ça existe !) et puis il y a aussi des techniciens à leur compte.

Hors ligne LaDouce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Merci pour le premier témoignage ! Je me rends compte que ça a dû prendre du temps ! Et c'est exactement ce genre de point de vue dont j'ai besoin... Celui-ci et son opposé, si quelqu'un n'est pas d'accord...

Il est certain que dans mes recherches, je pourrais ne pas faire de différence entre les intermittents et les artistes qui travaillent sous un autre régime. Mais mon étude m'oblige à prendre un axe précis de recherche.

C'est pour cette raison que le témoignage des intermittents me semblait plus utile sur le coup... Mais à y réfléchir, ceux qui ne le sont pas, ont évidemment un point vue, voire une expérience (malheureuse peut-être s'ils ne le sont plus...?) de ce statut... Vos témoignages m'intéressent aussi bien sûr...

Des axes de discussions :
- la réalité de votre travail : le public, l'Etat, vos proches ont-ils conscience de la réalité de votre travail ?
- l'utilité de votre travail... et ce que vous attendez de votre métier...
- les raisons pour lesquelles vous restez intermittent ou quittez le statut
- le travail "au black", ou seulement pour la déclaration sans le cachet...
Et tout ce qui vous passe par la tête.....
Tout me sera utile....... !!

Ca fait 1 an et demi que je travaille sur ce mémoire, et je compte bien le rendre utile, comme un genre d'état des lieux du sentiment de reconnaissance des intermittents...
Merci à ceux qui répondront !





Hors ligne beastie

  • Newbie
  • *
  • Messages: 21
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
bonjour, je ne pense pas te répondre en une fois mais en plusieurs parce que ça va faireun peu long...
Il y a beaucoup de choses à dire...
Je suis comédien, marionnettiste, je fais aussi de la mise en scène... Bref, pas mal de choses...

je ne me sens pas reconnu en tant qu'intermittent. mais plutôt en tant qu'artiste.
Je m'explique souvent les gens ne savent pas ou mal ce qu'est ce statut. Il faut leur expliquer.
Il faut se justifier souvent.
Une fois qu'ils savent, les heures de travail de conception, de répétitions, de réfléxions qu'il y a pu y avoir derrière le spectacle qu'ils ont vu, ils deviennent souvent plus respectueux.
Parmi mes proches, beaucoup savent comment je vis quelle place prend mon travail dans ma vie. pour beaucoup, le travail s'arrête à la sortie du bureau ou bien une fois qu'ils ont décompressé en se posant dans leur canapé. Pour nous, (enfin pour moi...) il est omniprésent, un bon mot à table, une situation cocasse en faisant les courses... sont des rebonds qui vont ramener au travail...
Pour ma part, j'enseigne aussi dans les écoles et je vais sans doute chercher à développer cette activité et à stopper l'intermittence pour aller vers un satut où je n'aurais plus autant de compte à rendre tout le temps, où on arrêtera de me considérer comme un chomeur qui travaille de temps à autre parce que la création ne s'arrête jamais... (sauf quand on dort et encore....) Mais n'est pris en compte que notre travail qui est vu...
C'est surtout ce sentiment qui est dur à vivre je trouve. Le coup le plus fort pour moi a été de signer le PARE... Enorme, un retour à l'emploi? Qu'est-ce que je fais depuis toutes ces années?
Voilà pour aujourd'hui, je ne sais pas si je suis clair... Un peu crevé, là...
La suite au prchain episode.

galdegal

  • Invité
Bonjour, pour vous donner mon avis:

Je possède le statut d'intermittent depuis bientot trois ans, en tant que comédien.

Je considère ces allocations comme une subvention donnée par l'état pour le dévelloppement de la culture. d'ou une certaine reconnaissance, logique non ?

Le problème... est-ce que l'état à conscience que cela est une subvention ? ou le prend t il comme une perte financière qui mène notre beau pays à la faillite ?

selon moi cette reconnaissance financière est utile et nécessaire mais quand je vois les démonstrations de grogne et de force que fait le gouvernement pour lacher cette argent, cela me donne envie de quitter ce statut afin de vivre indépendant financièrement , reconnut seulement par le public et par moi même .

d'ailleurs pourquoi attendre une reconnaissance d'un état qui ne vous veux pas que du bien ?


Donc pour réponse, oui je me sens reconnut pour ce que je fais de bien,
par mon public et par moi même.
pas par le gouvernement.


voila pour ma contribution à ton mémoire !

gardes en mémoire que cela m'interresserais de le lire !!

bon vent !

Hors ligne LaDouce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Avis à tous les intermittents du spectacle !!!
« Réponse #6 le: 15 avril, 2009, 23:34:34 pm »
Bonjour !
 
Etudiante, je fais un mémoire sur les intermittents du spectacle depuis 2 ans. Je soutiens ce mémoire en Juin 2009 à l'Université du Mirail à Toulouse pour mon MASTER de Sciences Humaines.
Pour cela, j'aurais besoin de votre aide TRES PRECIEUSE !!!!
Je recherche des Artistes-Intermittents du spectacle afin de répondre à un questionnaire.
 
Celui-ci se trouve sur Internet. Vous pouvez le trouver en cliquant sur le lien bleu situé un peu plus bas. Cela prend 15 minutes environ, et parfois même un peu moins.
Il faudrait, dans l'idéal, que je trouve 100 personnes, TOUTES INTERMITTENTES DU SPECTACLE, et de tous les milieux possibles : Musique, Danse, Théâtre, Cirque, etc....
 
N'hésitez pas à l'envoyer à vos amis Artistes-Intermittents, cela m'aiderait beaucoup !!
(Désolée pour les nombreux artistes non intermittents, mais cette étude est basée sur la situation des artstes indemnisés par l'assurance chômage...
Je ne manquerais pas de me tourner vers vous pour ma prochaine étude !!!)
 
Pour info, mon mémoire porte sur la Reconnaissance professionnelle des Intermittents du Spectacle, et ce questionnaire sert à établir un état des lieux du sentiment de Reconnaissance professionnelle chez les artistes.
 
Ce questionnaire est anonyme et, ne servira qu'à des fins statistiques. Les réponses sont envoyées dans un tableau, et mélangées à d'autres réponses afin de les analyser.
En aucun cas, elles ne sortiront du cadre privé de mon étude.
Je vous remercie énormément si vous acceptez de prendre le temps de participer ! Dans le cas contraire, (ce que je n'espère pas), merci de le faire passer au plus grand nombre d'intermittent(e) du spectacle possible.
 
Le questionnaire se trouve en cliquant sur le lien ci dessous :
 
http://spreadsheets.google.com/viewform?formkey=cEtKUFNhZTM4LUZqdm1hcGszUVphYlE6MA..
 
Un grand MERCI,
 
Marie GUITTON.
 
Edit Modération Ankaa : j'ai supprimé vos adresses emails pour éviter que vous soyez spamée. Les membres du forum qui veulent vous contacter peuvent le faire par Messagerie Privée :)
« Modifié: 16 avril, 2009, 00:31:03 am par Ankaa »

Ankaa

  • Invité
Hop ! Une fois n'est pas coutume, je remonte le sujet pour vous signaler ce questionnaire fort intéressant :)

Hors ligne LaDouce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Bonjour à tous !

Ca y est ! J'ai olbtenu assez de réponses à mon questionnaire pour passer à l'analyse des résultats. Le lien vers le Questionnaire n'est donc plus valide.

Un très grand merci à tous les intermittents qui ont répondu ! et rendez-vous dans quelques mois pour un compte rendu !!!

A très bientôt !