AFT, AT, AFD;

Auteur Sujet: AFT, AT, AFD  (Lu 4832 fois)

Hors ligne axelmaria

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
AFT, AT, AFD
« le: 28 janvier, 2009, 10:49:28 am »
Bonjour,

J'arrive à la fin de mes droits, il me reste 6 jours à être indemnisé...mes droits d intermittent du spectacle étaeint jusqu'au 6 janvier.
Hors entre le 25 janvier 2008 et le 22 janvier 2009, j'ai travaillé 507 heures, en recomptant des heures déjà comptées.
Mon conseiller me dit que l'AT n existe plus, cependant j ai lu que dès fin 2008, l'AFT ou l'AFD remplace l'AT. Y a t il une aide transitoire actuellement à laquelle je peux bénéficier.
Pourquoi mon conseiller me dit qu'elle n existe plus et que pour l instant on attend sa remplaçante et que sur le net il est ecrit qu il y a un système équivalent mis en place depuis le 31 decembre 2008.
Qu en est il exactement?
repondez moi s il vous plait...je suis un peu inquiet.
Merci


Hors ligne Ponyo

  • Newbie
  • *
  • Messages: 41
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #1 le: 28 janvier, 2009, 13:46:30 pm »
Bonjour,
Il est évident que des heures comptées sur ton précédent calcul ne peuvent servir pour le nouveau. Pour ce qui est de l'AT, sa validité courait jusqu'à la fin 2008 et n'a pas été reconduite, les discussions de la fin de l'année n'ont pas portées sur le statut des intermittents qui a donc été reconduit de fait mais des négociations vont reprendre à ce sujet en février, c'est pourquoi le conseiller te dit qu'ils attendent sa remplaçante.
Malheureusement tu vas devoir attendre ces négociations pour faire évaluer ton dossier, sauf si tu as droit à l'ARE mais ça n'a pas l'air d'être le cas.

Petite info, si tu avais déposé ton dossier avant la fin décembre tu aurais eu droit à l'AT soit 90 jours d'indemnités.

Hors ligne axelmaria

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #2 le: 28 janvier, 2009, 13:56:22 pm »
oui mais l'ARE se terminait pour moi debut janvier 2009....
je sais qu on ne peut compter des heures déjà utilisées dans le cas de l4AT...donc, il y a des négociations, donc je suis dans une position d'attente mais pourtant g trouvé cette info sur un site:
www.cnt.asso.fr/juridique/fr/intermittents.pdf

merci

Hors ligne Ponyo

  • Newbie
  • *
  • Messages: 41
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #3 le: 28 janvier, 2009, 14:02:56 pm »
ton document date de janvier 2008, je ne vois pas pourquoi tu le cite.
Les négociations unedic ont débutées en décembre 2008 et reprendront pour le sujet des intermittents en février 2009. En attendant l'ARE annexe 8 et 10 sont maintenues mais pour ce qui est de l'AT ou autre allocations a but de transition ou d'accompagnement vers la sortie... c'est l'inconnu, il va exister quelque chose qui prendra effet en date du 1er janvier 2009 mais qui sera décidé en février!!! C'est tordu mais c'est comme ça.

Hors ligne christian01

  • Membre assidu
  • ****
  • Messages: 491
  • Karma: +2/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #4 le: 28 janvier, 2009, 14:17:18 pm »
http://www.cnt.asso.fr/juridique/fr/intermittents4.pdf


doc à jour au 07 07 2008, à ma connaissance pas de nouveautés, donc........

Hors ligne axelmaria

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #5 le: 28 janvier, 2009, 14:24:00 pm »
sorry je me suis trompé de documents:

L’allocation de fin de droits (AFD)

L’AFD prend la suite de l’AT (allocation transitoire) pour « repêcher » (toujours moins) des intermittents exclus du droit à allocation chômage par le protocole Unedic. Elle peut être versée, éventuellement, aux salariés dont la fin de contrat de travail est postérieure au 31 décembre 2008.

Intermittents concernés : ceux dont la demande de réadmission au titre de l'ARE (allocation de retour à l’emploi) a été rejetée au motif qu’ils ne justifiaient pas de la durée d’affiliation requise par les annexes VIII ou X au règlement de l’Unedic et qui ne peuvent bénéficier ni de l'APS (allocation de professionnalisation et de solidarité) ni de l'ASS (allocation spécifique de solidarité).

A. Conditions d'ouverture de droits : 507 heures de travail au titre des annexes VIII et X au cours des 365 jours qui précédent la fin de contrat de travail immédiatement antérieure à la demande d'AFD; présenter sa demande en paiement dans un délai de deux mois suivant la fin de contrat de travail prise en considération pour l'ouverture de droits à l'AFD.
Quand on connaît les délais pour obtenir une réponse de l’Assédic, et maintenant de Pôle emploi, cela laisse songeur…

B. Heures prises en compte

La recherche des 507 heures s'effectue selon les modalités prévues par les annexes VIII et X.

En outre, sont prises en considération :

- les périodes de maladie d'au moins trois mois, ainsi que les périodes de maladie, quelle qu'en soit la durée, dont le traitement est remboursé à 100 % par l'assurance maladie, à raison de 5 heures par jour

- les heures de formation dispensées par les artistes et techniciens dans la limite de 120 heures, à condition qu'elles aient été effectuées dans les mêmes catégories d’établissements que celles dont les contrats peuvent ouvrir droit à l’ARE et à l’APS

- les heures qui ont déjà servi à une ouverture de droits au titre de l'ARE peuvent compter une deuxième fois, mais pas celles qui ont servi à l’APS ou l’AT.

C. Montant et durée de l’indemnisation en AFD

Le montant journalier de l'allocation de fin de droits (AFD) est fixé à 30 ¤.

L’AFD est fonction de la durée d'ancienneté. Qu’est-ce que l’ancienneté dans ce cadre ? Toute rupture de droits remet les compteurs à zéro ! C’est à dire que chaque fois que l’on n’a eu droit à rien (ni ARE, ni fonds financé par l’Etat) on repart  de zéro….

Si les périodes de maladie n'interrompent pas cette durée d'ancienneté, elles ne sont en revanche pas prises en compte pour le calcul de celle-ci.

La condition d’ancienneté s’apprécie selon ces critères, extrêmement restrictifs, à compter de la date du dernier contrat de travail retenu pour l’ouverture des droits à l'AFD.

a) moins de 5 ans d'ancienneté : une ouverture de droits d’une durée de 61 jours
b) au moins 5 ans d'ancienneté : deux ouvertures de droits d’une durée de 92 jours
c) 10 ans d'ancienneté ou plus : trois ouvertures de droits d’une durée de 182 jours


D. Paiement de l'allocation de fin de droits (AFD)

L'allocation de fin de droits (AFD) est accordée dès que les conditions d'ouverture de droits sont réunies, soit au plus tôt dès le lendemain du dernier jour payé au titre de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE).

Il n’est appliqué ni différé d'indemnisation ni délai d'attente.
L'allocation est versée mensuellement à terme échu.
L'allocation est partiellement cumulable avec les revenus tirés d'une activité professionnelle.

Le nombre de jours indemnisables au cours d'un mois civil est égal à la différence entre le nombre de jours calendaires du mois civil concerné et le nombre de jour correspondant au quotient des rémunérations brutes mensuelles par 50 (article D. 351-8 du code du travail).

Les causes de cessation du paiement de l'AFD sont celles prévues à l'article 33 du règlement général annexé à la Convention Unedic du 18 janvier 2006 relative à l’aide au retour à l’emploi et à l’indemnisation du chômage.

E. Reprise du versement de l'allocation de fin de droits (AFD)

En cas d'interruption du versement de l’AFD avant le terme des droits, la reprise du versement est possible si :
- l'intéressé ne peut prétendre ni à l'ARE, ni à l’APS ni à l'ASS ;
- l'intéressé bénéficie d'un reliquat de droit au titre de l’AFD ;
- le temps écoulé depuis la date d'admission à l'AFD n'est pas supérieur à la durée notifiée lors de l'ouverture de droits augmentée de 3 ans de date à date.

Une ouverture de droits à l'allocation de chômage ou à l'APS éteint définitivement le
droit à l’AFD.
En revanche, les périodes de travail ayant déjà servi pour l'attribution de l’AFD peuvent être prises en compte ultérieurement pour ouvrir un droit au titre de l'ARE.

F. Examen de la situation par l'Assédic

Le salarié involontairement privé d'emploi qui ne peut prétendre ni à une réadmission au titre des annexes VIII et X ni à l’APS ni à l'ASS peut solliciter le versement de l’AFD.

La demande doit être formulée sur un imprimé spécifique dont le modèle est arrêté par l'Unédic dans les deux mois suivant la fin de contrat de travail prise en considération pour l'ouverture de droits au titre de l'AFD.

L’AFD est subsidiaire à l’ARE. Elle est versée en l’absence d’une admission possible à l’ARE ou à l'APS et dans la limite de la durée notifiée.
Ainsi, chaque mois, un Pôle emploi examine, en fonction des nouvelles attestations d’employeur mensuelles (AEM) fournies, si le bénéficiaire de l’AFD peut être admis à l’ARE ou à l'APS. Si tel est le cas, l'AFD cesse d’être versée à compter du jour où l'intéressé remplit toutes les conditions d'ouverture de droits, c'est-à-dire le lendemain de la fin de contrat de travail prise en considération pour l'ouverture des droits. A défaut, le versement de l’AFD est poursuivi.
En pratique, à la fin de chaque mois civil, pour tous les bénéficiaires de l’AFD, Pôle emploi réexamine si la condition d'affiliation prévue aux articles 3 ou 10 des annexes VIII et X est remplie. A cet effet, les périodes de travail ayant déjà servi pour l’attribution de l'AFD sont prises en compte pour ouvrir un droit au titre de l'ARE.



Mais tu sembles sur de toi pour février alors je te crois...
Merci

Hors ligne Ponyo

  • Newbie
  • *
  • Messages: 41
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #6 le: 28 janvier, 2009, 14:33:14 pm »
En fait c'est ce que je t'explique, l'AFD est censée remplacer l'AT au 1er janvier 2009, seulement rien n'est signé donc "vide juridique". Ton texte n'est en rien un texte officiel, vas plutôt voire du côté du "pôle emploi", l'AFD n'y figure pas puisque ce n'est qu'un projet.

http://www.culture-spectacle.anpe.fr/internet/site/html/index.jsp

Hors ligne sweetycalliope

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #7 le: 06 avril, 2009, 18:29:29 pm »
Bonjour! 
Je suis intermittente en fin d'ARE (mes droits finissent en avril!) et je n'ai eu aucun contrat depuis le 10 juillet 2008 (dernier contrat comptabilisé pour le calcul de mon ARE). 
Est-ce que je pourrais quand même prétendre à l'AT?
J'avais déjà eu l'AFT une fois, mais pour l'AT je ne sais absolument rien. 
Autre question: justement j'ai déjà eu l'AFT une fois, est-ce qu'il y a un nombre d'année à respecter avant de pouvoir prétendre à nouveau à l'AT? 
 
merci à ceux qui pourront m'éclairer!

Hors ligne viviane

  • Membre acharné
  • *****
  • Messages: 1051
  • Karma: +3/-1
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #8 le: 06 avril, 2009, 21:58:40 pm »
C'est un peu le flou je suis pas sûre que quelqu'un ait eu le temps de potasser la chose (mais je me trompe peut-être, en tous cas, moi je l'ai pas eu), alors lis en suivant les liens donnés dans l'autre post où tu as écris

Si tu trouves tu dis

Si tu trouves pas tu dis aussi y'aura peut-être d'autres chercheurs dispos

Hors ligne sweetycalliope

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
Re : AFT, AT, AFD
« Réponse #9 le: 07 avril, 2009, 01:41:17 am »
Merci Viviane pour ta réponse,
en fait j'ai vu sur tous les liens mentionnés, (et d'autres aussi!)
ils parlent tous de l'AFD, qui apparemment ne me concernerait pas puisque mon dernier contrat est anterieur au 1er janvier 2009.
En revanche je n'ai rien trouvé sur les conditions exactes d'attribution de l'AT, et plus particulièrement sur les cas comme le mien, où l'on n'a pas effectué de nouveau cachets depuis le dernier contrat comptabilisé pour l'ouverture des droits ARE... :'(

Je ne désespère pas de lire le témoignage de quelqu'un qui a connu cette même situation...et si possible qui a quand même obtenu l'AT
 ;)