Accueil > videos intermittents > vidéo les intermittents du spectacle François Bayrou

Intermittent du spectacle

vidéo les intermittents du spectacle François Bayrou


vidéo les intermittents du spectacle François Bayrou

mercredi 9 janvier 2008, par intermittent

François Bayrou exprimait son point de vue sur les intermittent du spectacle au salon de l’étudiant en mars 2007. La vidéo dans cet article.

François Bayrou au salon de l’étudiant en mars 2007 apportait son point de vue sur les intermittents du spectacle

La situation de la caisse des intermittent est très injuste. Parce que la caisse des intermittents, elle sert à deux choses... Elle sert d’une part aux intermittents, aux vrais, et d’autre part, à diminuer les couts de production des grandes sociétés de production, des grandes chaines de télévision, qui font prendre en charge une partie des salariés, pendant une partie du temps, par la caisse des intermittents. Par exemple, je connaissais très bien des présentatrices régulières de journal d’informations, qui présentait le journal 5 jours par semaine, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, et qui le samedi et dimanche, était pris par la caisse des intermittents. C’est complètement anormal, ça n’a pas de sens.

De même qu’on fait prendre par les intermittents, des chauffeurs, des secrétariats, des standardistes, des sociétés de production, c’est pas juste. Donc je suis pour que l’intermittence serve au intermittents, premièrement. Et deuxièmement, j’ai réfléchi à un système, c’est qu’on a beaucoup besoin de formation artistique dans les écoles. On a beaucoup besoin d’une politique dans une politique culturelle, d’une formation artistique dans les écoles : musique, art plastique, etc... je suis pour qu’on propose aux intermittents, tant qu’ils sont pris en charges par l’intermittence, d’intervenir dans les écoles comme formateur. C’est un deuxième choix. Et je pense que beaucoup d’entre eux sont prêts à le faire, et que ça puisse compter dans les heures pour être intermittent.


Commentaires
  • 6 septembre 2008, 13:46, par Daniel PINEAU

    je partage complètement l’analyse de F Bayrou sur l’intermittence. J’irai même plus loin en posant la question de savoir si ce statut de l’intermittence est une bonne chose. Pendant très longtemps et actuellement dans la plupart des pays, ce statut n’existe pas. Cela n’empêche les artistes de vivre et de créer. Pour ma part, je considère qu’un professionnel du spectacle est quelqu’un qui peut vivre de ses prestations. Par contre, je suis très favorable au semi-professionnalisme qui partirait du principe que lorsque un artiste n’a pas suffisamment de dates pour vivre de son art, il doit travailler à côté soit comme professeur soit comme intervenant comme le suggère F Bayrou et que,en ce qui concerne les spectacles vivants qui demandent de nombreuses heures de préparation avant de passer au stade de la représentation, des financements spécifiques soient accordés pour permettre de réaliser cette création. Il est clair qu’aujourd’hui bien peu d’intermittents sont dans cette dynamique de création et qu’ils sont rémunérés à hauteur d’un temps plein pour seulement quelques heures de travail. Il absolument nécessaire de revenir à un système juste et de sortir de ce statut qui s’apparente souvent à une gabgie. Il en va de l’avenir de la création qui mérite mieux que cela.
    Merci de me répondre.
    Daniel PINEAU

    • Il est très clair que mr Pineau et mr Bayrou parlent de choses qu’ils ne connaissent pas, ou peut être par oui dire, ou par ce qu’en disent les médias, (ce qui est plus grave pour mr Bayrou, d’ailleurs) Le métier d’artiste n’est pas un métier facile, il n’a rien d’amusant. D’abord parce qu’un artiste est rarement un gestionnaire, qu’il est souvent seul et livré a lui meme pour faire tourner sa boutique et parce qu’en général il vit de sa passion. Alors souvent avec cette troisième raison vient (en plus de la difficulté de gérer son métier) la jalousie des uns et des autres qui pensent que ce n’est pas un métier mais plutôt un loisir lucratif qui vient interférer avec le bon jugement. Un intermittent du spectacle n’existe pas. Intermittent du spectacle n’est pas un métier. C’est une assurance chômage. Je ne veux pas faire un cours sur le métier d’artiste a mr Pineau, ni a personne d’autre j’aimerai juste que chacun puisse adoucir ses propos. Car beaucoup sont très véhément envers les artistes "intermittents". On les dit fainéants, à être payés à ne rien faire, a vivre d’allocations imméritées, etc. Une généralité est toujours fausse et idiote. Celles ci n’échappent pas a la règle. Effectivement, mr Pineau a raison, la France et la Belgique sont les deux seuls pays à connaitre un statut tel que l’intermittence du spectacle. Et il existe des artistes qui vivent aux quartes coins du monde. De même qu’aux Etats Unis, pour l’exemple, il n’y a pas de couverture sociale, pas d’assurance maladie qui vous permet d’aller chez le médecin quand vous êtes pauvres et malades. Pourtant, les américains vivent encore... Contrairement à mr Pineau je pense qu’on devrait être fiers de nos acquis français, le pays des droits de l’Homme, plutôt que vouloir retourner en arrière en annihilant toutes ces causes qui font notre identité aujourd’hui et travailler a rendre les choses meilleures qu’elles ne le sont en faisant de propositions d’evolution plutôt que de régressions.
      Vivre de son art. Je passe ma vie à travailler, jours et nuit. Je fais un travail pour lequel je suis né. J’ai 29 ans. Je sais que je n’aurai jamais de retraite. Je ne sais pas comment je vais manger le mois prochain. Je ne suis plus intermittent depuis un an car depuis un an je travail un nouveau spectacle qui draine 14 personnes et que par les temps qui courent, je préfère payer les autres. Pour l’amour de l’art. Ce vous dites des intermittents, mr Pineau, me rend triste, parce que si je fais ce métier pour moi, je le fais évidemment pour vous, comme tous les artistes, intermittents ou non, travaillent pour le public. Sinon, a quoi bon.
      Sigurdur Mikason.

      Voir en ligne : http://www.intermittent-spectacle.f...

    • Bonjour, je suis Eric et IDS depuis 15 ans et tout est très bien résumé dans le message précédant, arrêtons de parler de ce statut avec négation, heureusement qu’il existe et pour ma part je suis persuadé que la majorité des intermittents souhaiteraient travailler plus si l’occasion leur en était donné car il est de plus en plus difficile de faire ses "que 43 cachets !!?"

    • Bonjour,
      Votre réponse m’a rempli de tristesse. Vous dites ne plus être "intermittent" et vous défendez un système qui vous a exclu. Je ne connais pas la qualité de votre prestation mais je constate que vous dites que vous vivez très difficilement en travaillant beaucoup. Ce qu’il faut comprendre c’est que le système en place (et cela dépasse le loin le problème des intermittents) génère des situation comme la vôtre et, cela n’est pas acceptable. Je ne souhaite pas développer plus avant sur ces quelques lignes mais, je ne vous apprendrai rien en vous disant que la caisse des intermittents est détournée de ses objectifs par les grosses sociétés de production qui exploitent largement le système. D’autres voies sont possibles mais elles relèvent d’une politique globale qui dépasse de loin le problème des intermittents. Je regrette de vous laisser sur votre faim et, croyez que, très sincèrement, je suis triste pour vous mais, vous le savez, le statut de l’intermittence, tel qu’il existe aujourd’hui. est dans une impasse. Je vous souhaite bon courage pour affronter un avenir qui se présente difficile et
      , je vous souhaite de réussir dans votre entreprise.
      Cordialement
      Daniel Pineau

    • je ne pense pas que ce statut soit si "juste" que cela... et je sais de quoi je parle, je suis en plein dedans !
      je pense que tous n’est pas noir ou blanc, les propositions de Mr bayrou sur le statut intermittent ont au moins le mérite d’exister, il ne sont pas nombreux à s’en préoccuper !! je pense que pour aider les intermittents en difficulté on devrait leur élargir leur champ d’action : intervenir dans des écoles pourquoi pas !
      je ne comprend pas non plus pourquoi une secrétaire d’une société de prod serait intermittente !! désolé mais non !! ce qui fait que ce statut se casse la gueule c’est tous les abus du passé et qui continuent de nos jours ! oui il y a du ménage à faire y compris dans les "structures" qui gèrent, comme le pôle emploi !

    • je suis tout a fait d’accord avec toi, les détracteurs du statut d’intermittent ne sont que des gens jaloux et/ou ignorants. Les intermittents sont des fainéants etc... Le professionnalisme ce n’est pas de ne pas dépendre de l’état pour vivre Mr Pineau, mais c’est faire son travail de manière irréprochable, avec le sourire et en repartant travailler en courant le lendemain en ayant dormi seulement 3h. Ah elle est belle la France où au lieu de d’être content pour son prochain qui s’en sort bien, on fait tout pour le faire tomber. Allez-y, annihiler les intermittents ! mais alors comment ferait pour aller au théâtre ou à des concerts sans les artistes et les techniciens ?
      Continuez donc dans votre vision capitaliste et individualiste puisque vous n’avez toujours pas compris que l’humanité se meurt à cause de ce système.
      Le statut d’intermittent n’existe pas dans les autres pays alors supprimons le, c’est ca ?? Alors supprimons aussi la sécurité sociale, la HALDE, les droits de l’homme, les allocations familiales et le SMIC et tous ce pour quoi nos ancêtres se sont battus. Continuons à voter pour des ordures qui suppriment nos libertés individuelles !!
      Sauf qu’un jour c’est vos enfants qui en souffriront mais vous vous en moquez éperdument.

    • Si personnes nous aides on n’est dans la merde ! de toute façon à chaque fois qu’on vote pour un ’’président’’ il tiendra pas la promesse et ça c’est sûr ! Nous on à droit d’avoir une bonne vie alors que la plupart du gouvernement vivent le même salaire que les footballeurs , c’est honteux mais HONTEUX !!! on est peut-être intermittent mais on aime la culture nous !!


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Sur le forum

Derniers commentaires