Accueil > actualités > Patrick Sébastien et Stéphanie Marc défendent les intermittents lors de la (...)

Intermittent du spectacle

Patrick Sébastien et Stéphanie Marc défendent les intermittents lors de la fête de la musique 2014


Patrick Sébastien et Stéphanie Marc défendent les intermittents lors de la fête de la musique 2014

dimanche 22 juin 2014, par intermittent

Patrick Sébastien, qui présentait la fête de la musique 2014 à Montpellier, a interpellé François Hollande et a donné la parole aux intermittents du spectacle en laissant s’exprimer Stéphanie Marc, porte parole des intermittents du spectacle.

Intervention de Stéphanie Marc, porte parole des intermittents du spectacle du mouvement unitaire Languedoc Roussillon de la fête de la musique 2014 à Montpellier diffusée sur France 2.

Vidéo intermittents du spectacle à la fete de la musique 2014 à Montpellier. Source France2 :

Introduction de Patrick Sébastien : "les intermittents, ce sont des familles, et que lorsqu’on est intermittent, on ne bouffe pas par intermittence, on est obligé de bouffer tous les jours..."

Stéphanie Marc : "d’abord on voulait vous dire que intermittent du spectacle, ce n’est pas un métier, intermittent du spectacle ce sont des monteurs, des régisseurs, des électriciens de spectacles, des acteurs, des danseurs, des metteurs en scène... je prends la parole ce soir au nom du mouvement unitaire Languedoc Roussillon contre l’accord du 22 mars. Nous nous battons comme des lions contre cet accord scandaleux qui pénalise les plus fragiles, qui appauvrit les plus pauvres, qui s’attaque durement aux personnes en situation de précarité. Et si cet accord était signé, cela aggraverait dangereusement le traitement de tous les chômeurs en France.

Aujourd’hui, de nos jours dans notre pays, 6 chômeurs sur 10 ne sont pas indemnisés. Nous ne demandons pas la lune. Nous voulons, nous exigeons, que le gouvernement ne signe pas cet accord et que de nouvelles négociations soient mises en œuvre qui prendraient en considération nos propositions car depuis 10 ans nous avons bâti des proposition avec des politiques, des députés, des sénateurs de tous bords, des syndicalistes, des économistes et ces propositions n’ont jamais été étudiées, elles n’ont jamais été entendues, d’où notre indignation et notre colère.

Pourquoi faudrait-il un régime spécifique à ces métiers finalement ?

"Parce que nous, intermittent du spectacle, nous avons des conditions de travail particulières. Notre vie professionnelle est faite de contrats courts, parfois très courts, et d’employeurs multiples. Ce travail est donc discontinu, mais ce régime spécifique nous permet d’avoir des droits sociaux continus comme pouvoir se faire soigner par exemple. Et là on ne parle pas de millionnaires, on parle de précaires, en parle de gens qui sont en voie de précarisation, de gens qui sont déjà en difficulté pour exercer leur métier.

Si cet accord était appliqué, je le demande solennellement au gouvernement, est-ce que c’est dans la poche des chômeurs que l’on doit faire des économies ? Est-ce que c’est dans la poche des gens qui survivent avec des petits boulots qui exercent déjà si mal leur métier ? Les chômeurs ne sont pas responsables du chômage. Les responsables ce sont les choix des gouvernements successifs qui choisissent d’être aux ordres du MEDEF et de la finance. Là nous parlons de l’humain !"

Patrick Sébastien interpelle François Hollande pour soutenir les intermittents du spectacle

Patrick Sébastien interrompe Stéphanie et s’exprime à son tour à titre tout à fait personnel à François Hollande, qu’il tutoie...

"je voudrais dire que dans ce conflit des intermittents on sait qu’il y a des excès. Il faut s’attaquer aux excès et surtout pas aux choses normales. En gros, pour être plus trivial, il faut faire la chasse aux pourris mais il faut laisser les gens normaux et arrêter de les emmerder. Et ce que je voudrais dire moi, ce soir, en votre nom, je voudrais juste faire un message très personnel au président de la république, mon cher François, puisqu’on se tutoie, qu’on se connait depuis 10 ans, chaque fois qu’on a parlé ensemble, tu m’as promis François, que l’humain prendrait le pas sur tout. Alors j’ai toujours eu confiance en ta parole et aujourd’hui, que ce soit pour les intermittents ou pour tous ceux qui galèrent, si tu penses vraiment que l’humain doit prendre le pas sur tout, c’est pas demain, c’est pas après-demain, c’est maintenant qu’il faut le faire."

Et Stéphanie conclut : "Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous !"


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Sur le forum

  • groupon france

    Le 06:12 Par
    Bonjour, quelqu'un qui n'a jamais obtenu des...
  • contact amazon

    Le 06:12 Par
    Pas de doute, vous devriez toujours acheter sur Amazon,...

Derniers commentaires