Accueil > Annuaire du spectacle > greve du 31 janvier 2007

greve du 31 janvier 2007

dimanche 4 février 2007

Le 31 janvier, une délégation de délégués des films cinéma et télévision en grève s’est invitée la réunion de négociations de la Convention Collective de la Production Cinématographique et de ses grilles de salaires minima, et a déposé le texte de la Déclaration suivante.

DECLARATION – 31 janvier 2007
A Mesdames, Messieurs les représentants

de la chambre Syndicale des Producteurs de Films,
du Syndicat des Producteurs Indépendants,
de l’Association Française des Producteurs de Films,
de l’Association des Producteurs Indépendants,
de l’Union des Producteurs de Films
Mesdames, Messieurs,

Nous sommes délégués par nos équipes, ouvriers et techniciens des films qui ont décidé de se mettre, nouveau, en grève aujourd’hui.

Nous sommes venus vous dire que nous avons pris cette décision difficile parce que nous sommes très inquiets quant l’avenir que vous semblez vouloir réserver nos professions et la Production Cinématographique dans son ensemble.

Nous sommes venus vous déclarer qu’après la grève du 29 novembre et le rassemblement de près de 2000 ouvriers et techniciens devant le CNC, et malgré plusieurs réunions de négociations, et face au maintien de vos propositions d’abaissement de nos rémunérations,
qu’ils n’accepteront pas leur remise en cause.

Nous demandons chacune de vos Organisations respectives de les reconnaître et de les contresigner.
Il est particulièrement scandaleux et inacceptable, parce que vous réussissez parfois sur certains films imposer certains d’entre nous, contraints par la précarité d’emploi, des conditions de salaires inférieures ceux de la Convention Collective qu’aujourd’hui vous vouliez imposer ces pratiques comme la règle conventionnelle, comme la règle applicable tous.

Vous nous parlez de la difficulté pour certaines productions de réunir le financement nécessaire la production de certains films. Ce n’est pas en abaissant nos salaires que vous les sauvegarderez. Il y a d’autres voies pour ce faire et garantir le financement et le paiement des salaires minima des équipes de films.

Vos propositions relèvent d’une démarche et d’une éthique sociale qu’aucun salarié ne saurait accepter.

Tous les Ouvriers et Techniciens, professionnels de la Production Cinématographique, vous redisent :

qu’ils n’accepteront pas la disparition de la Convention Collective Nationale propre la Production Cinématographique,
qu’ils n’accepteront pas la remise en cause de leurs conditions de rémunérations et de travail telles que fixées actuellement.
Qu’ils exigent la poursuite de véritables négociations sur la base des grilles de salaires minima existantes.
Qu’ils sont déterminés mener d’autres actions et notamment renforcer les actions de grève pour que vous preniez en compte la légitimité de leurs demandes.


COMPTE-RENDU DE LA JOURNEE D’ACTION ET DE GREVE 31 janvier 2007 :

les ouvriers et techniciens ONT FAIT GREVE
sur 16 tournages de films cinéma et télévision.

LES LIENS DE SANG de Jacques Maillot (LGM Cinéma)
PARIS de Cédric Klapish (Ce qui me meut)
LES ENFANTS DU TERRAIN VAGUE de Marco Carmel (Mercredi film)
CE SOIR, JE DORS CHEZ TOI d’Olivier Baroux (KL Productions)
LES CHANSONS D’AMOUR de Christophe Honoré (Alma Films)
LE RENARD ET L’ENFANTde Luc Jacquet (Bonne Pioche)
BELLEVILLE-TOURS de Zakia et Bouchaala (Franco American & Grand Large Production)
L’AFFAIRE BEN BARKA de Jean-Pierre Sinapi (Scalett Productions)
CŒUR DES HOMMES 2 de Marc Esposito – Equipe Montage (Pierre Javaux Productions)
ALICE ET CHARLIE (Rendez-Vous Production)
SECTION DE RECHERCHE (ép. 9&10 –Arcachon/Bordeaux) (Auteurs Associés)
P.J. (Telfrance)
LA PROPHETIE D’AVIGNON (Avignon) (Merlin Productions)
UN ADMIRATEUR SECRET (Dune)
TAKEN – Equipe construction – (Europacorp)
LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON de Julian Schnabel – Equipe Montage et Post-production (Pathé)


RASSEMBLEMENT 31 janvier 2007 – 14h. – ESPACE REUILLY
PLUS DE 1000 techniciens et ouvriers se sont réunis dans l’après-midi pour prendre connaissance du compte-rendu de la réunion de négociations du matin.
Informés que les 5 Syndicats de producteurs campent sur leurs positions, ils ont demandé leurs Organisations Syndicales de durcir les actions de grève dans les semaines venir.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.